Un homme à la mer aux Escoumins

Photo de Shirley Kennedy
Par Shirley Kennedy
Un homme à la mer aux Escoumins
Le Maersk Patras est immobilisé aux larges des Escoumins depuis ce matin. Photo courtoisie de Max Desmeules

Un matelot est accidentellement tombé d’un navire ce matin vers 9 h 35 lors de la manœuvre d’approche pour le changement de pilotes au large des Escoumins. Le Maersk Patras battant pavillon de Singapour est un porte-conteneurs qui retournait à son port d’attache en Belgique.

Selon Guylaine Beaudoin porte-parole de la Garde côtière canadienne, plusieurs bateaux se sont immédiatement joints aux recherches, dont le bateau de sauvetage de la Garde côtière basé à Tadoussac, le bateau des pilotes du Saint-Laurent et l’aéroglisseur de la Garde côtière qui se trouvait à proximité. « L’aéroglisseur n’est pas notre ressource de sauvetage principale et il est actuellement en ravitaillement », précise Mme Beaudoin.

Depuis quelques minutes, un hélicoptère de type Cormoran des Forces armées canadiennes survole les lieux. La sûreté du Québec a été avisée ce matin a confirmé Louis-Philippe Bibeau, « mais pour l’instant c’est la Garde côtière qui supervise les recherches ».

Le marin ne portait pas de veste de flottaison individuelle. La température de l’eau est d’environ 6 degrés Celsius dans les eaux du fleuve Saint-Laurent.

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des