Joel Delisle devient pilote Nascar

Photo de Gilles Fiset
Par Gilles Fiset
Joel Delisle devient pilote Nascar

Les habitués de course automobile connaissent bien cet ancien Charlevoisien qui a repris le volant derrière un camion de la série pro-cam super-truck en 2017 après quatre années d’absence des circuits.
Cette saison, il sera officiellement pilote pour la légendaire série Nascar. « Ç’a toujours été mon rêve depuis que je suis tout petit de conduire en Nascar. Ça sera ma première introduction aux courses sur l’asphalte », confie-t-il avec une note de fierté dans la voix.
C’est au volant d’une Ford Cougar Eliminator 1970, la même qu’il a essayée pour une seule course l’an dernier au Bacon Bowl de Vallée-Jonction, qu’il tentera de faire sa marque dans la catégorie « vintage ». Une classe qui regroupe des véhicules construits avant 1971. « C’est pour ceux qui adorent les amateurs de vieux bolides, comme la Camaro 1968, par exemple », explique M. Delisle. En ajoutant que sa Ford Cougar a un nouveau moteur et devrait générer près de 440 hp de puissance.
Joel Delisle devra disputer huit courses au total, soit six à Vallée-Jonction, une à Oxford aux États-Unis et aussi une autre à Saint-Félicien. La première est prévue pour le 19 mai à Vallée Jonction.

Record du plus gros show de boucane

Joel Delisle et son équipe invite les Charlevoiseins intéressés à participer à une tentative de battre le record Guiness du plus gros « show de boucane » au monde le 12 juillet, lors du Drag Fest de saint-Théophile en Beauce. Le dernier record en date appartiendrait à l’Australie, selon M. Delisle, avec 126 voitures fonctionnant simultanément pendant une trentaine de secondes. « Nous on va battre ce record-là par le temps, en le faisant sur 15 secondes seulement, et par le nombre de voitures parce qu’on s’attend à recevoir entre 300 et 500 véhicules », précise le responsable du projet, Joel Delisle lui-même. Pour s’inscrire ou pour plus de renseignements, aller sur la page Facebook du Drag Fest.


L’avant du bolide que pilotera Joel Delisle.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des