Synergie 138 : diversifions l’économie avec nos déchets

Photo de Karine Dufour-Cauchon
Par Karine Dufour-Cauchon
Synergie 138 : diversifions l’économie avec nos déchets
Pascal Harvey, Monica Breton et Danick Néron de la SADC de Charlevoix. (Photo : Facebook SADC)

« Encourager l’économie circulaire de l’île d’Orléans à Blanc-Sablon ». C’est le défi que se donnent les SADC de Charlevoix, Côte-de-Beaupré, Île d’Orléans, Côte-Nord, Manicouagan et Haute-Côte-Nord qui concrétise cette ambition au sein du projet Synergie 138.

Concrètement, Synergie 138 désire s’attaquer à la question de la réutilisation des matières résiduelles des entreprises. Avec un accompagnement, celles-ci pourraient transformer leur rebus encombrants en source de revenu et de création d’emplois.

Les entreprises intéressées seront visitées afin de recueillir des données sur leurs besoins en lien avec la gestion de leurs matières résiduelles. L’objectif ultime est d’en faire ressortir des opportunités d’affaires.

« Les données permettront d’identifier les rebus ayant un potentiel de valorisation et par conséquent, de diversification économique », peut-on lire dans le communiqué de l’organisation régionale.

Le Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTEI) rassemblera éventuellement les informations sur une plateforme qu’il développera.

Synergie 138 représente plus globalement une alliance entre ses Sociétés d’aide au développement de la collectivité (SADC) afin d’élargir le territoire de Synergie Manicouagan. Cette démarche d’économie circulaire déjà amorcée depuis 2017 inspire l’actuelle mesure initiative qui souhaite les opportunités d’affaires découlant du maillage d’entreprises de l’île d’Orléans à Blanc-Sablon.

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des