Un coup de pouce de 20 000$ pour sept projets culturels de Charlevoix-Est

Photo de Karine Dufour-Cauchon
Par Karine Dufour-Cauchon
Un coup de pouce de 20 000$ pour sept projets culturels de Charlevoix-Est
Le Musée de Charlevoix a reçu une aide de 3 000$ sur sa recherche du phénomène hippie des années 70 dans Charlevoix en vue d'une exposition prochaine.

La MRC de Charlevoix-Est annonce le soutien de plusieurs projets à caractère culturel à la hauteur d’un investissement dépassant 20 000$.

Suite à un récent appel de projets, la MRC de Charlevoix-Est a décidé d’encourager sept projets culturels variés ayant en commun de réunir « plusieurs acteurs du monde culturel tout en permettant d’enrichir les activités culturelles de notre région au bénéfice de la population et des touristes de passage », comme l’explique le préfet Sylvain Tremblay.

Voici les sept projets soutenus pour l’année 2019 et leur contribution respective :

  • Une future exposition initié par la Société d’histoire de Charlevoix visant à retracer la vie de l’homme politique charlevoisien Martial Asselin (2 500$ )
  • Des concerts à La Jetée et présentations de films avec thématique musicale proposé par le Domaine Forget (5 000$)
  • Du matériel d’interprétation dans le cadre du projet de réaménagement du quai de Saint-Siméon (5 000$)
  • Une recherche du Musée de Charlevoix sur la période hippie de la région en vue d’une prochaine exposition (3000$)
  • Réalisation d’une œuvre peinte en direct avec interactions avec le public dans le cadre de l’évènement « Au Cœur des arts » de Saint-Siméon (2 000$)
  • Réalisation d’une exposition permanente de photos historiques du village de Baie-Sainte-Catherine (1 230$)
  • Ateliers d’apprentissage avec une artiste en céramique et exposition au Centre résidentiel communautaire (CRC) le Pavillon (1 355$)

Cet élan de philanthropie s’inscrit dans l’Entente de Développement Culturel conclue entre la MRC de Charlevoix-Est et le ministère de la Culture et des Communications (MCC). « Il fournit aux acteurs culturels des ressources supplémentaires pour la réalisation de projets novateurs », conclut le préfet Sylvain Tremblay.

 

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des