Un projet de réussite scolaire remis en question par les profs

Photo de Lisianne Tremblay
Par Lisianne Tremblay
Un projet de réussite scolaire remis en question par les profs
Un projet de réaménagement de l'horaire est remis en question par les profs.

Un projet de réaménagement de l’horaire ne fait pas l’unanimité auprès des enseignants même s’il fait partie des objectifs du Plan d’engagement vers la réussite de la Commission scolaire de Charlevoix.

Ce projet permet aux élèves de vivre des expériences éducatives diverses élaborées par leur équipe-école en plus de favoriser le temps collaboratif et de concertation des enseignants. Il a connu sa première année avec l’Acte de la Rose des vents, qui regroupe les écoles des Éboulements, de Saint-Irénée, de L’Isle-aux-Coudres et de Saint-Hilarion.

« Nous savons que le projet vécu à la Rose-des-Vents a été évalué une première fois et nous aurons une révision à la fin du mois de mars, a souligné la présidente du syndicat de l’enseignement de Charlevoix, Kathy Beauséjour. Pour le reconduire, la Commission scolaire doit nous consulter afin de s’assurer de la conformité ou non de la démarche. Lors de la consultation effectuée cet automne, les enseignants ont voté à un peu plus de 50 % en faveur d’un projet pour les écoles primaires, mais ce n’est pas le cas pour les écoles secondaires. »

« La formation du comité paritaire faisait partie de nos demandes de mars 2018 et cela s’est fait assez tard dans l’année, a déploré Mme Beauséjour. Nous avions envoyé une résolution qui indiquait notre position en défaveur de ce projet et il a quand même été accepté par le conseil des commissaires. Ce projet s’est fait trop rapidement, nous nous sommes sentis bousculés. Le besoin d’effectuer du travail collaboratif ne vient pas des enseignants, mais de la commission scolaire. Lorsque ce projet nous a été présenté, nous avons sorti plus d’éléments positifs que négatifs ».

Selon la résolution adoptée par le syndicat des enseignants l’an dernier, le projet de réaménagement de l’horaire ne répond pas à un besoin exprimé par les enseignants et par le milieu. Les enseignants n’ont d’ailleurs pas fait partie de la réflexion pour la mise en œuvre de ce projet et les parents n’avaient pas été consultés.

La commission scolaire a pour sa part l’intention de reconduire ou de moduler ce projet. « Ce projet répond à un des objectifs du Plan d’engagement vers la réussite, a commenté Julie Normandeau, secrétaire générale et responsable du transport scolaire. Il a demandé une certaine logistique puisque les élèves terminent huit minutes plus tard afin d’avoir leur après-midi libre par cycle de neuf jours. Il est probable que ce projet soit reconduit ou modulé, des recommandations seront émises. C’est important pour nous de tester de nouvelles approches. »

Dans ce Plan d’engagement vers la réussite 2018-2022, il est indiqué que la Commission scolaire souhaite favoriser la mise en œuvre d’équipes collaboratrices engagées dans ses établissements, d’ici 2022.

Le projet de réaménagement de l’horaire en quelques mots :

À partir d’une page blanche, l’équipe-école de chacune des quatre écoles de l’Acte de la Rose-des-vents a élaboré un projet permettant de libérer 12 demi-journées durant l’année scolaire où environ 250 élèves ont congé de classe pour vivre des expériences éducatives diverses. Ce projet permet aux enseignants de favoriser le temps collaboratif dans le but de développer de nouvelles approches.

Pour la mise en contexte voici le lien d’un publireportage de la Commission scolaire de Charlevoix https://www.lecharlevoisien.com/2019/02/12/commission-scolaire-projet-amenagement-dhoraire-faire-les-choses-autrement/:

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des