Hockey mineur Charlevoix: un weekend difficile pour les Rorquals

Photo de Gilles Fiset
Par Gilles Fiset
Hockey mineur Charlevoix: un weekend difficile pour les Rorquals
L'équipe atome BB de Charlevoix

À part pour trois équipes, l’atome A, l’atome B et le pee-wee A, les équipes de Charlevoix ont gouté à la défaite en fin de semaine. L’atome BB pour sa part était en tournoi à Lévis et a dû se retirer après les quarts de finale.

Dur weekend pour le novice A

Les Rorquals Solugaz ont eu la vie dure en fin de semaine. Ils ont essuyé deux revers, soit un premier samedi à Baie-Saint-Paul de 9 à 0 face aux Faucons, puis un second le lendemain contre les Béliers à Québec de 6 à 3.

L’atome C se relâche

Samedi, les Rorquals PointCo ont dû s’incliner 7 à 5 face aux Boucs à Québec. « Les jeunes étaient plus relâchés. Après avoir remporté le tournoi de la fin de semaine d’avant, on dirait qu’ils pensaient que ça allait être facile. Ils jouaient avec moins d’intensité ce qui leur a valu une défaite », explique leur entraineur, Nelson Côté.

Le lendemain, une autre défaite 5 à 3 contre les Caribous. « Là, les jeunes étaient réveillés, mais ils ont rencontré une très bonne équipe qui a réussi à les battre », pense M. Côté qui prépare des entrainements intensifs avant le prochain tournoi. « En fin de semaine, mes jeunes ont appris qu’un match de hockey, ce n’est jamais facile et qu’il faut travailler fort pour gagner, alors c’est ce que l’on va faire » .

Une victoire qui fait du bien à l’atome B

Dimanche à Québec, les Rorquals Simard Suspensions ont défait les Citadelles 5 à 2. « C’est vraiment une victoire qui a fait du bien aux jeunes après les trois défaites de janvier. C’était leurs premières défaites de la saison en plus. Ils étaient confrontés à des équipes de tête », confie leur entraineur, François Gagnon.

Un weekend de rêve pour l’atome A

Les Rorquals Solugaz ont additionné deux victoires éclatantes en fin de semaine. D’abord samedi, ils ont écrasé le Radisson 12 à 4 à Baie-Saint-Paul. Puis, dimanche, l’équipe de Charlevoix a vaincu les Béliers 9 à 3 à Québec.

L’atome BB en quart de finale

Les jeunes hockeyeurs de l’atome BB ont participé au Tournoi national atome Desjardins de Lévis. Ils ont réussi à se hisser facilement jusqu’en quart de finale, mais rendu là, les Mustangs de Lévis les ont arrêtés samedi soir en remportant un match extrêmement serré. Les Rorquals ont perdu en fusillade après un match nul 3 à 3 et une période de prolongation sans point.

Avant de s’incliner en quart de finale, les Rorquals ont battu les Bleu et Or de Rivière-du-Loup 6 à 2, le Blitz de Richelieu/Varennes 6 à 2 encore et les Voisins de Kamouraska 6 à 1. « On était la première des 18 équipes après nos trois matchs, ce qui nous a valu de monter directement en quart de finale », énonce leur entraineur, Jérôme Tremblay.

« On est très fier de la performance de nos jeunes, surtout que c’est un tournoi qui a commencé mercredi, donc c’était long et éreintant, mais les jeunes ont bien répondu », rapporte-t-il.

M. Tremblay a tenu à souligner la bonne performance de ses protégés en tournoi. « Ils ont quand même une douzaine de victoires pour deux défaites seulement en trois tournois ».

Une défaite pour le pee-wee B

Les Rorquals Simard Suspensions ont dû s’incliner 5 à 4 devant les Éperviers à Beauport samedi.

Le pee-wee A s’impose

Les Radisson de Québec ont donné donné du fil à retordre aux Rorquals Solugaz dimanche à Duberger. Même si l’équipe charlevoisienne a remporté le match 4 à 1, l’entraineur de l’équipe, Marc Giasson, a affirmé que le Radisson leur a livré un bon duel, même si elle occupe la dernière place au classement. Cette victoire permet aux Solugaz de conserver leur cinquième place au classement parmi onze équipes au total.

Le bantam A s’incline

L’équipe de Charlevoix, les Rorquals Simard Suspensions, s’est inclinée 8 à 5 devant les Patriotes à Québec dimanche.

Les absences font mal au midget A

Samedi à Québec, les Rorquals Pointco ont perdu 8 à 0 face aux Béliers. « Il nous manquait cinq bons joueurs d’expériences. On n’était pas censé avoir de match en fin de semaine, on reprenait une partie annulée suite à une tempête. Tous mes joueurs de troisième année midget n’ont pas pu venir parce qu’ils s’étaient engagés pour une activité scolaire. Ça fait une bonne différence quand tu perds tes joueurs les plus expérimentés », explique Jean-Raphaël Bouchard, l’entraineur du midget A.

 

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des