Mange tes légumes!

Photo de Émélie Bernier
Par Émélie Bernier
Mange tes légumes!

 

« Fiouuuuuu ». Dans les étables et les basses-cours, l’heure est à la fête!  Veaux, vaches, cochons, poulets se réjouissent! Leur espérance de vie vient de bondir d’un cran, gracieuseté du nouveau guide alimentaire canadien qui conseille aux habitants du plusse beau pays du monde de lâcher le steak saignant pour les pois chiches croustillants!

Évidemment, le raccourci est grossier et ce n’est pas demain que les bouchers feront la file pour l’assurance-emploi ou que les trayeuses seront tablettées. On mangera encore des ailes de poulet et des « spare ribs » au Super Bowl de l’an 2030. Et le Père Noël n’a pas à craindre qu’on lui serve du lait de soya avec des boules d’énergie au quinoa de sitôt.

On peut quand même parler de petite révolution dans le monde de l’alimentation et c’est tant mieux.

Parce qu’on mange 3 fois par jour, parce que la nourriture est le carburant du corps, parce que manger ne devrait pas être une corvée, mais un plaisir, cette refonte du guide alimentaire canadien est la bienvenue.

Exit les 5 à 7 portions de ci ou de ça par jour, bye bye la sacro-sainte viande et les gallons de lait.

La nouvelle assiette idéale s’inspire de celle concoctée par les experts en nutrition du Harvard T.H. Chan School of Public Health en faisant la part belle aux légumes et aux fruits, aux céréales complètes et aux  multiples sources de protéines que les végés de ce monde fréquentent déjà au quotidien.

« Me passerai pas de mon baloney! », entend-t-on râler dans les chaumières.

Mais qu’est-ce-que le baloney, sinon un ramassis de bout d’animaux plus ou moins propres à la consommation mis dans un blender géant et coloré de rose bonbon? Idem pour les saucisses à hot dog… Vous mettez ma parole écrite en doute? Allez voir cette édifiante vidéo : https://www.dailymotion.com/video/x3ylx42 (ou tapez fabrication des saucisses sur youtube) et je vous parie un céleri vous ne verrez plus jamais vos roteux du même œil.

Mais revenons à notre tofu.

Le hic, avec notre alimentation dite moderne, c’est la transformation. L’industrialisation de ce que nous ingérons a considérablement réduit la qualité et la variété  de ce que nous mangeons tout en l’additionnant de gras, de sucre et de sel, ces grands indésirables sur le dos desquels on peut mettre sans l’ombre d’un doute l’épidémie d’obésité qui accable les citoyens des pays « industrialisés », justement.

« Tous les pays, sans exception, qui ont délaissé leur alimentation traditionnelle basée sur la consommation d’aliments naturels au profit de ces aliments transformés ont vu l’incidence d’obésité, de diabète de type 2 et de maladies cardiovasculaires touchant leur population grimper en flèche.»- Dr Martin Juneau, cardiologue et directeur de la prévention, Institut de Cardiologie de Montréal. J’aurais tendance à me fier sur lui.

Le nouveau guide alimentaire ne fait pas que nous dire de manger nos légumes, il nous dit aussi comment on devrait les manger. « Savourez vos aliments », « cuisinez plus souvent », « prenez vos repas en bonne compagnie » sont au nombre des suggestions du guide qui y va même de quelques conseils un brin « new age » comme « prenez conscience de vos habitudes alimentaires» ou « utilisez vos sens». Bienvenue en 2019!

Je lève mon chapeau de paille de blé entier aux chercheurs qui ont pondu le guide car ils se sont tenu loin des géants de l’alimentaire qui auraient bien voulu influencer le message en les inondant d’études financées par leurs soins. « Nous avons élaboré nos recommandations selon des preuves scientifiques solides et rien d’autre »- Dr Hasan Hutchinson.

Une telle indépendance vous honore!

Alors, mangeons bien, mangeons mieux, mangeons heureux! Et que le party pogne à la ferme des animaux!

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des