Nouveau tracé pour le sentier de motoneige vers l’Est: le maire de Saint-Siméon furieux

Photo de Gilles Fiset
Par Gilles Fiset
Nouveau tracé pour le sentier de motoneige vers l’Est: le maire de Saint-Siméon furieux
Les motoneigistes ne peuvent plus passer entre Saint-Siméon et Baie-Sainte-Catherine.

Puisque les négociations ont achoppé entre le propriétaire Vital Lévesque et le Club de motoneige Les Aventuriers, un sentier alternatif sera bientôt proposé aux motoneigistes. Celui-ci débouchera au Lac Deschênes, mais ne passera cependant pas par Saint-Siméon, au grand dam du maire de la municipalité, Sylvain Tremblay.

Sylvain Tremblay est très amer. « Notre communauté a été un partenaire de premier plan pour le développement de la motoneige dans Charlevoix. Saint-Siméon est le seul Village-Relais dans Charlevoix avec Baie-Saint-Paul. Nous participons aussi par nos quotes-parts au financement des ponceaux et ponts des sentiers… Nos commerces touristiques participent aussi aux campagnes marketing! », illustre-t-il. Il lance notamment une pointe au propriétaire. «S’il avait choisi le printemps ou nous avertir cet automne en vue d’une fin définitive pour nous permettre de réaliser un sentier optimum, nous aurions évité cet imbroglio! » Selon lui, le club a aussi ses torts. « Nos commerces de proximités vont payer le prix de cette mauvaise planification de la part du club. Le président savait depuis deux ans que le propriétaire chercher à acquérir des terres et se servait de ce droit de passage pour négocier », clame M. Tremblay.

Il va encore plus loin. « Dans la perspective qu’il n’y aura pas de saison de motoneige à Saint-Siméon, nous allons voir la possibilité d’avoir des compensations financières. Nous allons demander un avis à nos procureurs. Nous avons déjà un avis juridique par les procureurs de la MRC de Charlevoix-Est qui affirme qu’il y a droit de passage. Nous croyons donc justifié que les commerçants pourraient poursuivre les fautifs», conclut-il.

Partager cet article