Une mi-saison satisfaisante pour l’entraîneur des Éclairs

Photo de Gilles Fiset
Par Gilles Fiset
Une mi-saison satisfaisante pour l’entraîneur des Éclairs

L’entraîneur des Éclairs, Jean-François Dufour, est satisfait des résultats de ses protégés, compte tenu d’une chimie d’équipe à refaire avec l’arrivée des nouveaux joueurs, du renforcement des autres équipes et… d’avoir déjà gagné la coupe l’an dernier.

Les Éclairs de Charlevoix ont cumulé six victoires en douze matchs pour quatre défaites en temps réguliers et deux autres revers en temps supplémentaire. « C’est vraiment très positif. En tant qu’entraîneur, je trouve ça très bon. Surtout si on tient compte de tous les changements que l’on a eus cette année et de la chimie entre les joueurs qui étaient à refaire parce que l’on a beaucoup de nouveaux dans l’équipe, sept ou huit. C’est presque la moitié d’une équipe », affirme M. Dufour.

Certains signes lui démontrent que l’esprit d’équipe est désormais bien installé. « On a des blessés qui, au lieu de rester se reposer chez eux, viennent assister au match pour encourager ceux qui jouent. Ils prennent même l’autobus pour monter à Jonquière ou Forestville avec le reste de la gang », raconte l’entraîneur des Éclairs.

Les victoires ont été d’autant plus difficiles à s’approprier que deux des équipes de la ligue ont rehaussé leur niveau de jeu : le MGR Express, qui a changé de stratégie en optant pour la vitesse plus que pour la rudesse, et le Multiconcessionnaire de Dolbeau-Mistassini. « Dolbeau a le même noyau de joueurs que l’an dernier, mais ils sont allés chercher quelques bons éléments de plus », pense Jean-François Dufour.

Cela est sans compter que Les Éclairs ont rarement présenté un alignement complet depuis le début de la saison et c’était particulièrement vrai pendant les derniers matchs. « On a joué avec beaucoup de blessés dans nos rangs et j’espère que la période des Fêtes va permettre à mes troupes de se remettre sur pied », exprime M. Dufour.

Certains joueurs ont même trainé des blessures depuis le début de l’année tels que Hugo Lapointe, Julien Levasseur ou encore Alexandre Mailloux. « On a quand même été aidé par de bons joueurs non réguliers qui sont venus donner un sacré bon coup de main », révèle M. Dufour.

Finalement, les protégés de Jean-François Dufour ont eu de la difficulté à se motiver au début de la saison… parce qu’ils ont remporté la coupe en séries éliminatoires l’an dernier. « C’est pas facile de recommencer quand tu gagnes un championnat. Les professionnels disent que revenir l’année d’après, ce n’est pas facile et c’est vrai, on l’a vécu cette année. Repartir et retrouver la motivation pour refaire une bonne saison, c’est pas évident », confie l’entraîneur de l’équipe de Charlevoix.

Ce dernier a cependant bon espoir de surprendre ses partisans après les Fêtes. « Notre niveau de jeu a déjà monté d’un cran depuis quatre ou cinq matchs et il va monter encore en revenant des congés de Noël », assure M. Dufour.

Changements à l’horaire

Les partisans des Éclairs devront faire quelques changements à leur calendrier. Le match du 12 janvier contre la Haute-Côte-Nord est devancé d’une journée, soit le 11 janvier à 21 h. Celui du 13 janvier contre la Haute-Côte-Nord encore est reporté au 22 février à 21 h.

 

Partager cet article