Revenir à La Base

Photo de Emelie Bernier
Par Emelie Bernier
Revenir à La Base
Marie-Ève Chaumont

 
Comment créer une synergie nouvelle au sein de nos équipes le travail ou retrouver votre essence, perdue dans quelque détour de votre vie occupée? Simple : retourner à La Base!

Fondée en 2017, La Base est le « bébé » professionnel de Marie-Eve Chaumont, une néo-charlevoisienne allumée qui avait envie de mettre à profit ses acquis et sa région d’adoption pour donner un coup de fouet salutaire tant à des équipes professionnelles incrustées dans la routine qu’à des individus en quête de sens! Et Charlevoix n’est pas un joueur de second ordre à La Base. «On se sert de la région! On croit à l’économie circulaire. On travaille les producteurs locaux, les traiteurs, l’hébergement, les restos, les attraits… », explique la principale intéressée qui s’est adjointe quelques ressources humaines aussi passionnées qu’elle. La petite équipe de La Base fait dans le « story telling expérientiel », une jolie expression bilingue qui se décline en 4 étapes : Déconnexion, Contemplation, Libération et Reconnexion. Ésotérique? Efficace surtout!

Le camp de base de La Base est établi à Maison-Mère, l’ancien ensemble conventuel des Petites Franciscaines de Marie, au cœur de Baie-Saint-Paul. « On adore travailler ici, parce que ça nous permet de contrôler l’énergie, l’ambiance… On se sert des greniers, de la chapelle, pour créer des moments uniques. Et quand nos clients corporatifs choisissent d’y loger, ça rajoute vraiment un petit quelque chose! Chacun a sa chambre, on se lève ensemble, on vit ensemble! Tu n’as pas le temps de mettre ton masque le matin », rigole-t-elle.
Qu’on parle des séjours corporatifs ou des camps, La Base vous promet dépaysement et émerveillement!
«Le plus cool,  c’est qu’on réussit a à garder complètement l’effet de surprise. Les gens ne savent pas ce qu’ils s’en viennent faire. Forcément, ils sont dans le moment présent, car ils n’ont pas d’appréhension, pas d’attentes. On leur demande juste de nous faire confiance et jusqu’ici, on a un taux de satisfaction de 100%! »

Les séjours corporatifs éclatés de La Base
(EB) Les séjours corporatifs de La Base s’adressent aux équipes professionnelles qui ont envie de sortir des sentiers battus pour se reconnecter et se donner un élan nouveau.
Marie-Eve Chaumont est claire : « si tu ne veux pas que tes employés vivent une transformation en profondeur, oublie La Base! Ici, on ne fait pas une activité de team building miraculeuse de 4h! Il faut accepter de plonger pour 2, 3 jours!»
Besoin de développer une vision commune, de mousser la collaboration, de donner un élan à vos projets? La Base est là pour ça.  «On travaille avec les stratèges des organisations et les nôtres pour identifier les besoins, les problèmes, les objectifs. Ensuite, on crée des ateliers, des activités pour arriver à passer à travers nos 4 phases, tout ça dans le plaisir et en offrant des expériences uniques qui mettent en valeur la région », explique Mme Chaumont. En partageant un pique-nique sur les berges de la rivière du Gouffre, une séance de yoga à la plage, une ascension dans les montagnes environnantes ou en assistant ensemble à des ateliers sur mesure et des rencontres inspirantes, les équipes se redécouvrent et c’est avec une énergie nouvelle qu’elles envisagent la suite des choses dans leur milieu de travail.
« Les études le prouvent. De plus en plus, on veut ce genre de moment en équipe. Ce n’est pas juste une table de baby foot et des capsules de café gratuites qui vont faire que tes employés vont se sentir mobilisés!
La rétention, le sentiment d’appartenance, ça se travaille! », affirme avec conviction Marie-Eve Chaumont.

Les camps pour grands enfants de La Base
(EB) Camp Play, Camp Perception, Camp Survie : l’offre de La Base est en pleine expansion. « On a créé les camps parce qu’il y a plein de travailleurs autonomes, mais aussi des gens qui ont envie de travailler sur leur développement personnel. C’est pour M. et Mme Tout-le-monde! »

Chaque camp a un objectif spécifique. Par exemple, le Camp Play a pour but de reconnecter les gens à leur créativité ». « 95% des gens sont créatifs avant d’entrer à l’école! Il faut se reconnecter à cette créativité! Ça parle à tout le monde, peu importe le domaine d’expertise ou l’âge! Tu viens te chercher, toi! Dans ce camp, on te réapprend à jouer», indique Marie-Eve Chaumond.

Le Camp Perception, comme son nom l’indique, s’attaque aux idées préconçues qui dictent trop souvent nos actions. «Dans la vie, la vérité n’existe pas : tout le monde a sa vérité! Dans ce camp, on fait des activités et des ateliers pour faire réaliser l’importance de l’empathie, de la tolérance,  tant envers sur ce que tu ressens qu’envers les autres », précise Mme Chaumont.

Le Camp Survie entraîne ses participantes en pleine nature, pour y développer des connaissances qui permettent d’y assurer son bien-être fondamental. Les Chèvres de montagne assistent La Base pour ce camp-ci, où la construction d’un abri mène à la découverte de soi! La mouture actuelle est réservée aux femmes. «Au début de La Base, il y avait cette volonté-là de sortir de la performance. On a tellement de critères de qualité, on se flagelle parce qu’on a l’impression de ne pas être à la hauteur des diktats. Je voulais créer quelque chose où les gens allaient réaliser qui ils sont. La nature nous contamine, on crée de l’espace-temps, un espace visuel. Franchement, c’est peut-être un peu ambitieux, mais on veut être des magiciens de  l’expérience humaine », conclut Marie-Eve Chaumont, avec un lumineux sourire qui donne envie de croire à la magie!
Photos Juste.Être.Dehors. et Catherine Bernier
 
 
Infos pratiques
La Base
labase.camp
63, rue Ambroise-Fafard, Baie-Saint-Paul
418-240-5635
info@labase.camp
 
 

Partager cet article