Le SACC distribue des collations aux jeunes

Photo de Gilles Fiset
Par Gilles Fiset
Le SACC distribue des collations aux jeunes

Le Service d’aide communautaire de Charlevoix-Est (SACC) a offert des collations gratuites tous les jours à chaque enfant dans les écoles primaires de l’Est de la région, sauf celle de Clermont qui n’a pas embarqué dans le projet pour cette année. « Le but est d’aider les familles et d’offrir à chaque enfant la chance d’être égaux le temps d’une collation, et d’augmenter leur concentration en classe », précise la directrice générale du SACC, Lucie Carré.

Les jeunes reçoivent des fruits, des légumes, des produits laitiers et des confections maison. « Les collations sont préparées dans une nouvelle cuisine sans arachides et sans noix », assure la directrice générale.
L’initiative a pris forme au printemps dernier après qu’un sondage mené auprès des directions et des enseignants a révélé que les jeunes ne prenaient pas de collation. « Certains établissements proposaient des collations que les parents devaient cependant payer », précise Mme Carré dans un communiqué.
Le SACC s’est adjoint de nombreux partenaires pour financer le projet, soit le Comptoir Vestimentaire de Clermont, la fondation Mal-Baye, le Club Lions de Charlevoix-Est, la fondation Loblaw ainsi que les Chevaliers de Colomb de Saint-Siméon et de Charlevoix-Est. De plus, Gravel et Tremblay inc. offre un rabais sur l’achat de fruits et légumes et les Transporteurs en vrac de Charlevoix donnent de l’essence.
Selon le SACC, 54% des personnes aidées sont des familles. « C’est dans cet esprit que nous souhaitons en faire plus pour la communauté. Ce n’est pas évident de frapper à notre porte pour demander de l’aide alors que la société exige de bien paraître. Nous croyons que les petits gestes peuvent faire la différence. Notre projet-pilote des collations enlèvera un peu de pression sur les épaules des parents. La vulnérabilité n’est plus une question de pauvreté, elle fait partie de la vie de plusieurs résidents », affirme Lucie Carré en terminant.
 

Partager cet article