Fermeture du sentier de motoneige : les maires souhaitent que cela se règle rapidement

Photo de Lisianne Tremblay
Par Lisianne Tremblay
Fermeture du sentier de motoneige : les maires souhaitent que cela se règle rapidement
Le maire de Baie-Sainte-Catherine, Donald Kenny, et le préfet de la MRC de Charlevoix-Est et maire de Saint-Siméon ont commenté la situation concernant la fermeture du sentier de motoneige.

Les maires de Saint-Siméon, Sylvain Tremblay, et Donald Kenny ont réagi à la suite de la fermeture du sentier de motoneige entre leurs deux municipalités tel qu’indiqué dans l’article publié ce matin. Ils souhaitent que les ministères des Forêts, de la Faune et des Parcs et celui de l’Énergie et des Ressources naturelles interviennent afin de dénouer cette impasse.
« Nous en avons parlé avec la députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré, Émilie Foster, et cette fermeture a aussi remonté jusqu’au Premier ministre François Legault, a souligné le maire de Saint-Siméon, Sylvain Tremblay et préfet. Le propriétaire, qui empêche les motoneigistes de passer sur ses lots, Vital Lévesque, a aussi été rencontré par notre procureur et des représentants de la MRC, mais il ne souhaite pas collaborer. Il souhaite négocier l’acquisition d’autres lots en échange de droits de passage. Nous souhaitons nous organiser pour que le sentier passe à d’autres endroits, mais ces modifications ne peuvent être faites cet hiver ».
Le maire de Baie-Sainte-Catherine, Donald Kenny, est aussi très déçu. « Cette situation fait mal à tout le monde. C’est dommage d’envisager des pertes pour notre Coopérative alimentaire puisque les motoneigistes ne peuvent y accéder. C’est très important pour nous la motoneige en plus que ce sentier nous relie à la Côte-Nord.
Pour la mise en contexte: http://www.lecharlevoisien.com/les-motoneigistes-ne-peuvent-pas-passer-partout/

Partager cet article