Émilie Foster: un programme de formation unique à la commission scolaire de Charlevoix

Photo de Gilles Fiset
Par Gilles Fiset
Émilie Foster:  un programme de formation unique à la commission scolaire de Charlevoix
Photo d'archives

La députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré a révélé en conférence de presse ce jeudi matin que c’était dans ses intentions de permettre à la Commission scolaire de Charlevoix d’offrir en exclusivité un programme de formation professionnelle. « La Commission scolaire de Charlevoix est actuellement la seule sur le territoire de la Capitale-Nationale à ne pas posséder de programme unique qui se donne sur l’ensemble du territoire », a-t-elle mentionné. Un tel programme oblige les étudiants qui veulent le suivre à se déplacer dans le seul endroit où il est offert.
« On a commencé à avoir des discussions pour savoir quel programme peut être créé, car il doit correspondre aux besoins de la région et être viable. On ne veut pas ouvrir quelque chose et que ça ne marche deux ans plus tard », a révélé Mme Foster en ajoutant qu’un programme D.E.P. en tourisme était sur la liste des possibilités.
Déficit de la Commission scolaire de Charlevoix
Émilie Foster veut s’attaquer au problème de déficit récurent de la Commission scolaire de Charlevoix, un problème structurel « parce que ce n’est pas lié à la gestion de la commission scolaire. Le vérificateur général en 2017 l’a attesté », a-t-elle souligné. Mme Foster a ajouté que le problème serait lié à la structure de financement et, entre autres, aux enveloppes régionales liées aux commissions scolaires.
Mme Foster, sans toutefois donner de piste de solution, voudrait le problème d’ici deux ans.

Partager cet article