Québec Solidaire: à la prochaine fois

Photo de Emelie Bernier
Par Emelie Bernier
Québec Solidaire: à la prochaine fois

Si elle se faisait peu d’illusions quant à ses chances de l’emporter dans la circonscription Charlevoix-Côte-de-Beaupré, Jessica Crossan sort de sa première campagne avec « une soif d’engagement encore plus grande ».
«Ça a réveillé en moi l’envie de défendre nos enjeux régionaux. Notre circonscription n’est pas prise en compte dans sa réalité régionale et il faut qu’on ait du monde qui défende ça », a-t-elle commenté à l’issue du scrutin.
Les gains nationaux de son parti la réjouissent. « Pour le parti, c’est une victoire. Toutes les personnes élues ont une grande force et ne s’en laisseront pas imposer. Ils vont amener une voix alternative forte à l’Assemblée nationale», croit-elle.
Elle est heureuse d’avoir pu “redonner le goût de la politique” à certains de ses concitoyens”. “On n’est pas élu dans Charlevoix, mais on est parti de moins de 5% des votes aux dernières élections et on est presqu’à 15%, c’est un gain important! Il y a une mobilisation, je suis impressionnée par le nombre de personnes qui m’écrivent, qui me disent que ça a changé leur vision politique, des gens qui ne votaient plus et qui reviennent voter pour QS”, ajoute-t-elle.
Saluant le travail de la députée sortante, elle rappelle à Emilie Foster les nombreux engagements de son parti envers la région.
La CAQ devra maintenant tenir parole, selon elle. «J’espère qu’Emilie Foster va réaliser ses promesses et on sera là pour y veiller. J’espère qu’ils font faire une réelle réforme du mode de scrutin, sinon ça va vouloir dire beaucoup sur eux. La question environnementale, ils n’auront pas le choix de s’y intéresser », analyse-t-elle. Elle s’est dite fière de la « campagne positive » menée par son équipe sur le terrain.
« On n’a pas gagné cette année, mais dans 4 ans, j’espère vous y voir! Pour qu’on soit élu! », a-t-elle lancé aux membres de son équipe et aux partisans de QS réunis au Tony et Charlo.

Partager cet article