"Ils s’aiment" : le "Broue" des Français à la Coudrière

Photo de Gilles Fiset
Par Gilles Fiset
"Ils s’aiment" : le "Broue" des Français à la Coudrière
Émilie Lajoie dans le rôle de Delphine et Miguel Doucet dans celui de François.

 
Jouée depuis 1996, la comédie populaire « Ils s’aiment , présentée à l’Auberge La Coudrière de L’Isle-aux-Coudres, est un classique du genre en France que l’on pourrait comparé à notre pièce « Broue » du Québec.

Par Gilles Fiset
Coécrite par Pierre Palmade et Murielle Robin, la pièce présente une dizaine d’épisodes de six années de mariage de la vie du couple formé par Delphine et François. Un couple qui comme tous les autres a ses prises de bec et ses disputes. D’ailleurs ce sont surtout sur ces dernières que les auteurs ont voulu insister. « On aurait presque pu intituler la pièce « Ils s’engueulent », pense la comédienne Émilie Lajoie qui incarne Delphine et donne la réplique à Miguel Doucet dans le rôle de François.
La pièce joue tout au long de l’heure et demie sur l’ambivalence des comportements du couple qui vit ensemble, dit s’aimer, mais dont les conjoints peuvent être tour à tour violents, menteurs, obséquieux, irrespectueux l’un envers l’autre.
« Il y a certains modèles de la vie de couple qui sont représentés, mais c’est une comédie, tout est grossi, amplifié à l’extrême pour rire des situations », explique Miguel Doucet.

Pour ne pas trop alourdir la pièce présentée dans un contexte de théâtre d’été, les deux comédiens ont changé les expressions et les tournures de phrases à la française par leurs équivalents du Québec. Les Québécois s’y retrouveront mieux, selon eux, et les Français qui viennent y assister adorent.
« C’est presque un classique de la comédie légère en France, comparable à Broue ici, et quelques Français sont venus la regarder pour voir comment on la joue et ils aimaient notre parler à la québécoise », confie Miguel Doucet.

La pièce « Ils s’aiment » est encore à l’affiche de L’Auberge La Coudrière jusqu’au 2 septembre.
 
 
 
 

Partager cet article