Vers une mobilisation citoyenne

Par Jean-Sébastien Tremblay 7:27 PM - 07 février 2018
Temps de lecture :

En ce début d’année électorale, Québec Solidaire lance une vaste campagne de mobilisation citoyenne ayant pour but de décentraliser la réflexion politique. Dans Charlevoix-Côte-de-Beaupré, l’association solidaire est en train de redémarrer. L’un de ses membres actifs et candidat du parti aux élections en 2014, Jean-Yves Bernard, est présentement en réflexion par rapport à son éventuelle candidature.
Selon Jérémie Bédard-Wien, attaché de presse du parti de gauche, la plateforme Mouvement change l’approche à la mobilisation pour les citoyens. « Le but de cette initiative est de décentraliser l’action politique », soutient-il. De la sorte, tous ceux et celles qui le désirent, membres ou non de Québec Solidaire, peuvent organiser un événement et diffuser l’information à l’aide de l’outil web développé spécifiquement à cet effet.
« Nous ne faisons pas de modération sur les types de rassemblements. Nous faisons confiance aux gens », ajoute-t-il. Par exemple, plusieurs personnes organisent des assemblées de cuisine, à la manière de celles organisées par Gabriel Nadeau-Dubois en 2016 dans le cadre du mouvement
« Faut qu’on se parle ». De plus, certains convient les militants à une soirée d’appels ou à des activités de réseautage. Ainsi, les solidaires espèrent construire une plateforme électorale basée sur les idées citoyennes, plutôt que sur celles des dirigeants du parti. Depuis son lancement la semaine dernière, plus de 200 activités ont été créées sur le site internet https://mouvement.quebecsolidaire.net. De plus, M. Bédard-Wien est optimiste en prévision de la prochaine campagne électorale. « Nous avons recruté plusieurs nouveaux membres », affirme-t-il. De plus, il souligne que Québec Solidaire travaille fort afin de briser son image de « parti montréalais ». « Nous sommes le seul parti qui n’a pas d’aile jeunesse, car nous sommes tous déjà des jeunes » décrit-il. De plus, l’organisation politique a récemment dévoilé un nouveau logo, découlant de sa fusion avec Option nationale.
Bien qu’aucun rassemblement ne soit encore prévu dans la circonscription de Charlevoix-Côte-de-Beaupré, les citoyens devraient être bientôt invités à participer à un événement solidaire. Selon Jean-Yves Bernard, militant actif du parti dans le comté et candidat aux élections de 2014, il déclare que l’association locale est présentement en phase de redémarrage.
« Nous allons bientôt inviter les gens à se joindre à nous pour une assemblée », affirme-t-il. De plus, il est toujours en réflexion par rapport à sa candidature pour le prochain scrutin provincial. « Nous allons tenir une assemblée d’investiture et je verrai si un autre candidat plus jeune se présente », déclare celui qui a obtenu 1 539 votes au dernier suffrage, représentant 4,15 % de l’électorat.

Partager cet article