A qui la mairie de Notre-Dame-des-Monts?

Par Emelie Bernier 5:05 PM - 03 novembre 2017
Temps de lecture :

En prévision de l’élection du 5 novembre, Le Charlevoisien vous donne l’occasion de mieux connaître les candidats à la mairie des municipalités où ce poste est en jeu. Les candidats sont invités à répondre aux mêmes questions afin que vous puissiez comparer leurs réponses et choisir votre candidat.

Alexandre Girard (AG)

Joseph-Louis Girard (JLG)
1- Quelles sont, selon vous, les trois grandes priorités pour votre municipalité dans les prochaines années?
(AG)-Continuer la mise à niveau des infrastructures (réseaux d’eau, égout, routes, bâtiments)
– Maintenir une saine gestion et contenir les dépenses
-Faire la promotion de la municipalité auprès de jeunes et des jeunes familles
(JLG) -Vider les bassins de décantation pour l’égout de Notre-Dame-des-Monts.
-Ne pas augmenter les taxes.
-Diriger la municipalité selon nos moyens.
2- Maintenir des activités socioculturelles et sportives dans de petites municipalités n’est pas une simple tâche, mais les citoyens s’attendent à ce que leur municipalité prenne en charge un minimum d’activités. Quel sera votre apport de ce côté si vous êtes élu?
(AG)Le dernier conseil a installé de nouvelles infrastructures comme le terrain de soccer et le skatepark pour nos jeunes. Le maintien en opération de notre patinoire est difficile à chaque année faute de personnel ou de bénévoles. Pour les activités à l’extérieur de notre municipalité, le conseil doit revoir sa politique pour permettre une certaine ristourne sur les frais, mais les critères ne sont pas encore précisément déterminés. Du côté social, notre municipalité continue de supporter les organismes locaux par des commandites ou des ententes (ex : locaux, personnel, etc), mais encore là, le budget nous limite dans nos actions. Et nous sommes toujours en attentes pour le projet de revitalisation de notre bibliothèque municipale/scolaire.
(JLG) On va s’affairer à maintenir la patinoire et nos autres acquis comme le terrain de soccer, la maison des jeunes, la bibliothèque… On a des ententes avec l’aréna de Clermont, La Malbaie et son le complexe sportif. On va continuer à cultiver ses liens pour donner la possibilité à nos citoyens d’avoir accès à un éventail de services.
3- Comment voyez-vous la place de votre municipalité dans le grand Charlevoix? Y a-t-il un ou des choses en particulier que votre municipalité pourrait apporter à la région dans les prochaines années et comment?
(AG) Notre municipalité est un endroit où il fait bon vivre. C’est une municipalité principalement à vocation résidentielle et pour le moment, il faut continuer à miser sur cet aspect pour attirer des gens à s’y installer. Un éléments qui attire les gens de l’extérieur est son paysage montagneux, mais comme il y a peu d’installations de service dans notre municipalité, il est difficile d’accueillir des touristes et il faudra travailler ce point, et comme il y beaucoup de contraintes liées au territoire en raison de son attribut agricole, difficile de dire comment l’améliorer.
(JLG) La municipalité pourrait développer son autonomie mieux que ça. On se fie trop sur la MRC actuellement. Quand arrive des lois ou des réglementations de la MRC, on a le droit de faire des corrections. Depuis quelques années, on s’aplatit trop. J’aimerais avoir une meilleure communication pour être capable de faire des modifications aux règles et aux lois afin qu’elles soient mieux adaptées à la réalité de Notre-Dame-des-Monts.
4- L’exode des jeunes et le vieillissement de la population sont une préoccupation pour bon nombre de citoyens dans la région. Nommez une ou des actions de votre programme électoral qui sont en lien avec cette réalité.
(AG)-Outre le fait de vanter les mérites d’une petite municipalité, avec de grands terrains, des résidences qui se vendent moins chères qu’ailleurs, une belle petite école, un paysage, je crois qu’il faut surtout se pencher sur que faut-il faire dans Charlevoix-Est pour avoir de meilleurs emplois? Là est la vraie question car l’exode des gens est principalement relié à ce manque d’emplois de qualité. C’est là le point de départ.
(JLG) Il y a plusieurs jeunes qui se sont construits ici, sur la rue Desjardins, la rue La Forêt. Il y a de la place pour eux, les terrains ne sont pas trop chers, le taux de taxe est maintenu. On pourrait discuter d’incitatifs.
On a la Résidence La Noyée pour permettre à nos personnes âgées de rester dans la communauté et c’est à conserver. Je fais partie du c.a. de La Noyée et on aimerait ajouter deux autres chambres.
5- Notre-Dame-des-Monts est-elle une municipalité assez bien desservie en ce qui a trait aux services de base (eau, égouts, infrastructures routières, etc.)? Quels sont vos défis à ce chapitre?
(AG)La municipalité est bien desservie concernant les services de base et le principal défi est de continuer à le faire au plus bas coût possible pour les citoyens.
(JLG) L’eau, l’égout, ça a été fait il y a 20 ans et bien entretenu. Il faut régler la vidange des bassins de sédimentation. Les routes, on fait ce qu’on peut à chaque année.
6- Le budget d’un peu plus de 900 000 $ annuellement est-il suffisant pour la petite municipalité? Commentez.
(AG) Oui pour nos besoins de base et même si on voudrait plus, il faut penser à la capacité financière des citoyens. Donc, nous devons sans cesse travailler pour trouver les subventions à nos projets d’amélioration de notre municipalité.
(JLG) Le budget est correct, on ne peut pas vraiment faire mieux parce que la population a baissé beaucoup et qu’on ne veut pas surtaxer nos citoyens. On veut attirer du monde et pour ça, il faut rester compétitif avec Clermont et avec les autres municipalités autour.

Partager cet article