Michel Fiset et Guy Simard se présentent au district 2 de Baie-Saint-Paul

Par Gilles Fiset 8:28 AM - 07 septembre 2017
Temps de lecture :

La Ville de Baie-Saint-Paul .


District 2 : deux candidats, un seul programme
Guy Simard et Michel Fiset (aucun lien de parenté avec le journaliste) tenteront de succéder à Gilbert Gaudreault qui, on le sait, ne se représentera pas aux prochaines élections. Les deux hommes veulent plus de place pour le citoyen au sein du conseil municipal et une économie plus diversifiée afin de motiver les jeunes à rester.
Par Gilles Fiset
Des réponses SVP
Selon Michel Fiset et Guy Simard, les élus apportent peu de lumière aux questions posées par les citoyens lors des assemblées municipales. « La seule place qu’un citoyen a pour se faire entendre, c’est durant les périodes de questions aux assemblées municipales. C’est peu. En plus, il n’y a pas assez de suivi quand on pose des questions et qu’on veut avoir des réponses », constate M. Fiset. « Les citoyens ont le droit de connaître où va leur argent et ce qui arrive dans la ville. C’est difficile de le savoir présentement, car quand on regarde les réunions du conseil municipal, on voit que les gens n’ont pas de réponses à leurs questions », renchéri M. Simard.
Les deux candidats proposent donc de mettre un terme à cela s’ils sont élus en assurant un meilleur suivi aux questions des citoyens lors des assemblés.
Place aux jeunes
« Il faut augmenter nos chances de garder nos jeunes en leur trouvant une place pour exploiter leurs talents tout en gagnant un salaire leur permettant de s’installer et de fonder une famille », affirme Guy Simard. « Ce n’est pas avec les emplois précaires qu’on retrouve majoritairement dans l’industrie du tourisme qu’on va convaincre nos jeunes de rester », se plaint Michel Fiset. Ce dernier va d’ailleurs encore plus loin en ce qui concerne le tourisme. « Actuellement, le développement économique de la ville est trop axé vers une seule sphère de l’économie : le tourisme, affirme-t-il. Même si c’est un moteur économique important pour Baie-Saint-Paul, avoir une économie trop centrée dans un seul secteur rend les travailleurs extrêmement vulnérables advenant des difficultés dans ce domaine. Au contraire, il faudrait diversifier au plus haut point en facilitant le développement d’entreprises, sans que les nouvelles concurrencent les anciennes déjà en place, bien entendu ».
L’économie touristique ne profiterait d’ailleurs pas à tous, mais tous l’entretiendraient, selon M. Fiset. « C’est bien beau le tourisme, mais souvent, les gens que je croise me disent que ça profite au commerce, mais qu’il n’y a pas de redevances commerciales pour payer cette gymnastique d’accueil orchestrée avec les taxes des contribuables », dit-il.
Des entreprises en informatique
Quand on demande à l’un ou l’autre candidat s’il y a un type d’entreprise qu’ils verraient bien s’établir dans leur ville, les deux répondent spontanément : des entreprises en informatique. « Ça prend des compagnies qui peuvent s’installer partout, qui n’ont pas besoin d’avoir accès physiquement au marché, comme des entreprises de création de logiciels par exemple, affirme M. Simard. Justement, Baie-Saint-Paul est reconnue pour sa qualité de vie. Ça pourrait peut-être en convaincre certaines de venir s’implanter ici. On pourrait même fournir des locaux à peu de frais avec ce qui serait disponible au centre Maison Mère Baie-Saint-Paul ».
Michel Fiset est natif de Baie-Saint-Paul et il a travaillé dans plusieurs domaines, principalement comme conseiller pédagogique au cégep de Sainte-Foy pendant une vingtaine d’années. Guy Simard, quant à lui, est un multientrepreneur et un travailleur de Baie-Saint-Paul, d’où il est aussi natif d’ailleurs.
Guy Simard tient à souligner qu’il ne se présente pas dans le district 4, celui dans lequel se trouve son domicile. Il a choisi un autre district, le deuxième, pour faire de la place au jeune Michaël Côté, qui s’est présenté dernièrement comme candidat dans le district 4.
 
                                                                         Guy Simard (Photo offerte)
                                                                                      Michel Fiset (Photo offerte)

Partager cet article