Les libéraux parlent de l’opportunisme de Legault

Par Eric Maltais 9:51 AM - 01 septembre 2017
Temps de lecture :

Caroline Simard, en compagnie de la ministre Francine Charbonneau, lors de l’annonce d’une subvention de 14 000 $ à Saint-Siméon.

Patrice Desgagnés, président de l’Association libérale de Charlevoix–Côte-de-Beaupré, ne s’est pas gêné pour qualifier le passage du chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ) à La Malbaie de simple visite d’intérêt.
« Depuis 2014, François Legault n’était encore jamais venu dans la circonscription à l’exception d’une visite éclair sur la Côte-de-Beaupré. Je suis surpris de sa présence. C’est de l’opportunisme politique. Je réagis ainsi parce que je n’ai pas apprécié sa sortie dans les dossiers de l’hôpital de La Malbaie et de Fibrotek. Notre députée Caroline Simard a travaillé très fort sur ces projets », a-t-il précisé en entrevue téléphonique.
« Tout d’un coup, François Legault s’intéresse aux gens de chez nous et croit avoir la solution magique pour développer l’économie de la région. Sa très courte présence s’est traduite par une série de critiques adressées au gouvernement libéral. Est-ce que les réels motifs de sa visite étaient de se faire inviter au G7, considérant qu’il a rencontré seulement le maire de la municipalité où se déroulera l’événement ? », questionne le président. Il se demande si le chef de la CAQ aurait pris la peine de venir dans la région autrement.
« Depuis l’élection de notre députée, notre économie se porte mieux. De par sa présence accentuée sur le terrain, elle a permis la réalisation de nombreux projets créateurs d’emplois et travaille à la réalisation d’autres projets à venir », a-t-il ajouté.
Fier de sa députée
M. Desgagnés s’est dit satisfait du travail effectué par Caroline Simard. Il avoue qu’en ce moment, la date de l’investiture n’a pas été arrêtée, à 18 mois des élections. « Une investiture, c’est pour attirer des membres dans un parti, mais en ce moment, je n’ai aucune indication me laissant croire qu’un candidat va se présenter. Caroline fait une bonne job », a-t-il conclu, mentionnant que l’Association libérale compte environ 300 membres.

Partager cet article