Marc Hervieux charme son public insulaire

Par Lisianne Tremblay 8:16 PM - 07 août 2017
Temps de lecture :

Le grand ténor Marc Hervieux est devenu un véritable ambassadeur du Havre musical de l’Islet où il était en spectacle hier pour une quatrième année.

Le grand ténor Marc Hervieux, devenu un véritable ambassadeur du Havre musical de l’Islet de l’Isle-aux-Coudres, a offert tout un spectacle en ce lieu dimanche pour une quatrième année consécutive. Même si le froid s’est invité à la soirée, les spectateurs présents en grand nombre ont été charmés par le chanteur de musique classique, qui a aussi été généreux avec eux.
Marc Hervieux a chanté plusieurs chansons bien connues des insulaires et des visiteurs, dont Une chance qu’on s’a de Jean-Pierre Ferland, La maison sous les arbres de Gilbert Bécaud, La quête de Jacques Brel, Halléluia de Leonard Cohen L’hymne à l’amour d’Edith Piaf et Imagine de John Lennon. Son répertoire a laissé une place à l’Italie avec entre autres la chanson Besame Mucho. Très à l’aise sur la scène, il a aussi raconté plusieurs anecdotes, qui ont su faire rire le public. Marc Hervieux était accompagné au piano par Benoît Sarazin et à la contrebasse par Patricia Deslauriers. Bonne nouvelle pour ses amateurs, le chanteur a dit qu’il reviendra l’an prochain.
Cette soirée a aussi permis d’entendre les jeunes de la comédie musicale «All Shook Up» des Productions Euphorie, qui propose un survol des chansons populaires d’Elvis Presley. Elle est présentée du mercredi au samedi jusqu’au 2 septembre à l’Hôtel Cap-aux-Pierres. Les spectateurs ont aussi pu découvrir le jeune Jules Al-Simaani Goulet, gagnant de la Finale de Secondaire en spectacle à l’École secondaire du Plateau et finaliste de la Finale régionale. Il a joué au piano la pièce «White Keys» de Chilly Gonzales. Comme autre surprise, Marie-Claire Linteau a interprété des chansons avec les deux musiciens, copropriétaires du Havre musical de l’Islet, Guy St-Onge et Patricia Deslauriers.

Partager cet article