Jacques Tremblay déjà en campagne électorale

Par Eric Maltais 2:24 PM - 07 août 2017
Temps de lecture :

Jacques Tremblay

Le conseiller du secteur centre-ville de La Malbaie, Jacques Tremblay, est en campagne électorale et il l’avoue ouvertement puisqu’il a commencé sa visite paroissiale afin de tâter le pouls des gens de son district électoral.
Selon lui, l’évolution de son secteur est probante, mais il y a encore loin de la coupe aux lèvres avant de déclarer que la mission est accomplie! Depuis les quatre dernières années, il avance qu’au-delà de 2 M$ y ont été investis au plan de la sécurité, du stationnement, des infrastructures et du développement dans les secteurs névralgiques afin d’avoir un environnement plus futuriste.
Sur le plan économique, M. Tremblay note que deux restaurants et une bijouterie ont vu le jour, une station-service a été rénovée, une nouvelle construction est en cours sur le boulevard de Comporté pour accueillir un nouveau concessionnaire automobile (Nissan) et le déménagement de Toyota Cap-à-l’Aigle, en plus d’un nouvel édifice érigé par Hydro-Québec. L’ancien édifice de Pharmacie Jean Coutu fait place à des espaces spacieux et modernes mis à la disposition des entrepreneurs qui auront le goût d’investir dans des commerces sur la rue Saint-Étienne.
Les deux stationnements (Vincent et cordonnerie), en plus des espaces aménagés sur le terrain de l’ancien hôtel de ville, viendront décongestionner les principales rues commerciales du centre-ville traditionnel de La Malbaie. Quant à la sécurité, des travaux actuellement menés à deux intersections amélioreront la fluidité des déplacements des piétons : John Nairn / Saint-Étienne à la hauteur de Pains d’exclamation! et Saint-Étienne / Patrick Morgan, devant l’hôpital.
Au volet patrimonial, la Forge Riverin a trouvé preneur et est restaurée, à la suite d’une initiative de la Société d’histoire de Charlevoix. Un legs culturel de Loto-Québec viendra bientôt agrémenter l’espace de l’église.
Enfin, M. Tremblay ajoute qu’il y a maintenant deux accès au fleuve, à partir du quai Casgrain et du centre commercial.
Quant à la piste cyclable reliant le boulevard de Comporté et le centre-ville, elle sera opérationnelle bientôt. Il restera à compléter l’installation d’un feu de circulation face à l’hôtel de ville pour traverser au quai Casgrain dans le but de sécuriser les passages piétonniers.
« Le dossier majeur demeure la mise à jour des infrastructures et la reconfiguration du centre-ville traditionnel. Ces projets seront réalisés au cours des deux prochaines années. Le dossier est soumis au ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) afin d’obtenir des subventions. Il s’agit d’un investissement évalué à plus de 5 M$ », confie celui qui en fera sa priorité, à court terme, suivie en parallèle par la prospection d’une nouvelle clientèle d’affaires, s’il est réélu en novembre naturellement. Le gouvernement financera la majorité des travaux.
 

Partager cet article