Pour soutenir les personnes handicapées

Par Eric Maltais 11:28 AM - 05 juillet 2017
Temps de lecture :

Jacques Desmeules en compagnie du président de l’APHC, Joseph Lavoie, de Claude Ménard, président d’honneur de l’Ultime Défi, et du maire de Baie-Saint-Paul, Jean Fortin

Jacques Desmeules, l’ultra-cycliste et ancien marathonien, vient de lancer sa fondation, dont l’objectif est de soutenir les jeunes adultes ayant des limitations physiques et intellectuelles et de stimuler le gens à faire de l’activité physique, autant les personnes à mobilité réduite que les athlètes.

L’objectif de la première année était de recueillir 36 500 $, somme qui sera largement dépassée puisqu’il a personnellement reçu l’engagement de 33 000 $ après seulement un mois de démarches.
« En étant lui-même parent d’un enfant atteint d’une maladie neuromusculaire et luttant activement contre la sédentarité et l’isolement, Jacques Desmeules nous ressemble bien », soulève Sylvie Breton, directrice générale de l’Association des personnes handicapées de Charlevoix (APHC). Elle ajoute que l’athlète a par le passé amassé 8000 $ pour l’organisme avec la tenue d’un « spin-O-thon » et en se faisant commanditer des kilomètres lors d’épreuves d’endurance ultra-cyclistes à travers la province.
Ces annonces ont été faites la semaine dernière dans le cadre d’une conférence de presse tenue au Centre communautaire de La Malbaie, là où l’Association des personnes handicapées a pignon sur rue. Cette organisation bénéficiera de 10 000 $ la première année en plus de vivre dans l’espoir d’avoir un jour une résidence permanente pour les jeunes personnes handicapées, afin que leurs parents puissent profiter d’un moment de répit. Un conseil d’administration sera formé au cours des prochaines semaines afin de gérer les avoirs de la Fondation Jacques Desmeules.
Cette rencontre était très émotive puisque M. Desmeules comprend plus que tout autre parent comment les gens qui vivent avec cette réalité doivent être courageux pour traverser les épreuves. En plus de rêver à cette résidence supervisée pour les jeunes adultes, le principal intéressé ajoute que l’argent permettra d’offrir des activités de loisirs pour briser l’isolement et supportera des organismes en lien avec la mission.

« Les besoins sont grands. Les préjugés aussi. Il faut donner plus de services à domicile, du soutien aux familles, organiser du loisir adapté et voir au transport adapté. Cet argent nous sera très utile », renchérit Joseph Lavoie, président de l’APHC.

365 jours d’activités
L’idée est apparue à M. Desmeules au cours de l’hiver dernier, alors qu’il roulait à vélo. Il s’est donné le défi d’effectuer 365 sorties en vélo par année, soit une en moyenne par jour, qu’il pourrait monnayer à 100 $ pour donner 36 500 $. En sollicitant l’appui d’organismes privés et publics, il pourrait recueillir des fonds, d’où le financement par l’Ultime Défi Jacques Desmeules au profit de la Fondation. En plus, il mettra une activité de financement sur pied, l’Everest en Charlevoix.
« Pour que chaque coup de pédale serve pour ceux et celles qui n’auront peut-être jamais la force d’en donner un », écrit-il, en préambule à la vidéo qu’il a présentée pour expliquer sa démarche.
Déjà, la Caisse Desjardins du Fleuve et des Montagnes de même que IGA Baie-Saint-Paul ont confirmé leur engagement de verser 10 $ par sortie à Jacques Desmeules, pour un montant respectif de 3650 $ pour trois ans.
« Je n’ose imaginer tout ce que nous pourrons accomplir », a conclu cet homme de cœur.
 

Partager cet article