Dégust-Ô-Musée du Musée de Charlevoix: 7500$ dans les coffres

Par Emelie Bernier 21 mars 2016 Initiative de journalisme local
Temps de lecture :

85 convives ont répondu à l’invitation du Musée de Charlevoix qui tenait samedi un de ses événements bénéfices annuels, le Dégust-ô-Musée, version revue et améliorée du traditionnel Vins et Fromages. 

Anthony Dufour et Charles Simard (Tony et Charlo), Patrick Émond (L’Orchidée), Jérôme Fillion (Éco-Bistro Chez Bouquet), Michel Dussault (Le Patriarche), Dominique Truchon (Chez Truchon) et Catherine Tremblay (Mont Grand-Fonds) sont les chefs qui ont concocté chacun leur « trésor », une bouchée signature, pour le plus grand plaisir des convives. Plusieurs producteurs ont aussi contribué à garnir les tablées. « On est très content, les chefs ont répondu présents. Et même si on a connu de meilleures années, ça correspond à notre objectif. 7500$ dans les coffres, c’est bon », indique la directrice Annie Breton.

Yves Desgagnés  a encouragé les invités à recruter des amis du Musée dans leurs milieux.

Le Musée de Charlevoix a des rêves! Un important projet d’agrandissement est sur la table et pourrait connaître son dénouement d’ici 2020. D’ici là, l’équipe souhaite rejoindre de plus en plus de Charlevoisiens en misant notamment sur son programme « Les amis du Musée ».  L’institution fait d’ailleurs appel à Yves Desgagnés qui agit comme co-président d’honneur  d’une campagne de recrutement. «La mémoire est une chose importante et le plus grand défaut de notre société est qu’on ne se souvient de rien. Un Musée comme celui-ci est là justement pour se souvenir, se rappeler, collectionner les beautés de notre société, de Charlevoix,  dans l’esprit de transmettre aux générations futures une mémoire qui a fait que nous sommes ce que  nous sommes aujourd’hui », a commenté le comédien, auteur et réalisateur.

« On veut attacher les gens, qu’ils comprennent que le musée est leur musée. On a un nouveau slogan : Musée de Charlevoix- votre musée, vos histoires. Chaque objet a une histoire. Chaque personne a une histoire en lien avec les objets. C’est le Musée des gens de Charlevoix. Venez, revenez, vous allez découvrir votre histoire », indique la directrice Annie Breton soulignant que de nombreux avantages sont liés à un tel membership.

Le projet d’agrandissement, qui est dans les cartons depuis 2007, avance. « C’est un besoin imminent. Ça nous prend une autre salle d’exposition, on manque d’espaces de réserve, on va déposer un projet très prochainement au ministère de la Culture », indique la dg, préférant ne pas s’avancer sur un échéancier.

La députée Caroline Simard y était, ici en compagnie de la présidente du conseil d’administration Marie-Christine Dufour.

Marie-Christine Dufour est présidente du conseil d’administration et son enthousiasme n’a d’égal que ses ambitions pour le musée. «Un musée se doit d’évoluer. On a structuré qui on est comme musée, quelles sont nos expertises, qu’est-ce qu’on veut faire? On a des rénovations, on veut agrandir le bâtiment. Dans le meilleur des mondes, ce serait demain, mais dans la réalité, c’est un travail de longue haleine et si Dieu le veut, je serai là jusqu’au bout », indique-t-elle.

Elle souhaiterait que les Charlevoisiens s’approprient davantage les lieux. « Il y a beaucoup d’activités autre que l’activité muséale, sur le terrain, conjointement à la Ville, des ateliers, des terrains de jeux qui viennent, des classes et il faut qu’il y en ait de plus en plus! Attirer les touristes absolument, mais les Charlevoisiens aussi! On veut passer à une autre étape. Toute institution doit évoluer. Le Musée en est là », conclut Mme Dufour.

La présidente du c.a. Mme Dufour et Roland Martel,  conseiller du secteur Pointe-au-Pic à la ville de La Malbaie, caressent de grands projets pour le secteur. La première pelletée de terre du projet de revitalisation du Havre aura lieu ce printemps. Et le Musée devrait être agrandi d’ici la fin de la décennie.  

Partager cet article