Accueil de réfugiés syriens : Baie-Saint-Paul garde le cap

Photo de Dave Kidd
Par Dave Kidd
Accueil de réfugiés syriens : Baie-Saint-Paul garde le cap

Les horribles attentats, d’hier, à Paris ne changent pas, du moins pour l’instant, les plans du maire de Baie-Saint-Paul qui veut accueillir des réfugiés syriens. 

Jean Fortin  attend de voir si la position du gouvernement du Canada sera modifiée avant de trop s’avancer. Le gouvernement Trudeau s’était  engagé à accueillir  25 000 réfugiés syriens au pays d’ici la fin de l’année.  

Pour le maire de Baie-Saint-Paul, « les horribles événements d’hier obligent une réflexion chez les membres du comité».

Le maire  rappelle aussi que « la  réalité des réfugiés syriens n’est pas du tout celle des membres des groupes terroristes actifs dans ce pays. Pour les migrants, la situation en Syrie est encore bien pire ce matin », a déclaré le maire.

Dans un point de presse, le ministre intérimaire de la Sécurité publique du Québec, Pierre Moreau, a déclaré que « les réfugiés qui seront accueillis  feront l’objet d’une enquête de sécurité réalisée par les autorités fédérales. Ils tentent de fuir un régime violent »,a aussi rappelé le ministre.

Jean Fortin a aussi condamné «  les épouvantables attentats.  Les répercussions, selon les conclusions des enquêtes  en cours, pourraient être majeures », croit-il.

Rappelons que ce n’est pas la Ville de Baie-Saint-Paul qui dirige le comité qui tente d’organiser l’accueil de réfugiés, mais elle appuie ses démarches.

Le maire estimait à 10 le nombre de réfugiés que Baie-Saint-Paul pourrait accueillir.

Selon le plus récent bilan, es attentats de Paris ont fait 128 victimes et plus de 300 blessés.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des