Tim Hortons remet 8 400 $ à l’Éveil Charlevoisien

Par Dave Kidd 12:00 AM - 12 novembre 2015
Temps de lecture :

L’Éveil Charlevoisien dispose de 8 400 $ de plus pour réaliser son mandat d’aider les personnes qui ont un défi à relever en santé mentale. L’argent provient de la vente des Biscuits Sourire préparés par les restaurants de Baie-Saint-Paul et de La Malbaie.

Dave Kennedy, directeur général de l’organisme, indique que les fonds « permettront d’élargir les heures d’ouverture au point de service de Baie-Saint-Paul, de reconduire des projets débutés l’an dernier  et d’offrir certaines formations ».

Comme la plupart des organismes communautaires, l’Éveil ne manque pas de travail. « Le contexte économique difficile surtout sur le territoire de la MRC de Charlevoix-Est  demande beaucoup de créativité pour encourager nos membres à ne pas se décourager », indique Dave Kennedy.

Les copropriétaires des restaurants Tim Hortons de Baie-Saint-Paul et de La Malbaie, Marie-Josée Boudreault et Sylvain Bolduc, ont expliqué avoir retenu la demande de l’Éveil Charlevoisien « parce que c’est un organisme régional et aussi parce que son implication dans la campagne est majeure ».

C’est la seconde année que Tim Hortons remet un montant d’argent à l’Éveil Charlevoisien. L’an dernier, 7 100 $ étaient récoltés avec la vente des Biscuits Sourire.

L’Éveil Charlevoisien rejoint en moyenne 165 personnes par année. Son budget est d’environ 400 000 $. 12 personnes travaillent pour l’organisation.

Partager cet article