Année sans histoire dans l’Ouest

Photo de Dave Kidd
Par Dave Kidd
Année sans histoire dans l’Ouest

Le lieutenant Pierre Tanguay prendra la direction d’un poste de police sans histoire le 16 novembre. Au cours de la dernière année, les tendances à la baisse des crimes contre la propriété et des accidents se sont poursuivies sur le territoire de la MRC de Charlevoix.

Les crimes contre la personne ont augmenté dans l’année qui s’est terminée le 31 mars. On en compte 90 contre 68. Ce ne sont pas les voies de faits qui ont augmenté. En fait, la police a reçu moins de plaintes pour ça. Ce sont les cas d’intimidation et les menaces qui expliquent la hausse sur la moyenne des 4 dernières années.

112 dossiers pour des crimes contre la propriété ont été ouverts. C’est une baisse spectaculaire. La moyenne est de 202 par année.

Le nombre d’arrestations pour conduite avec les facultés affaiblies est demeuré stable avec 31. Le nombre de dossiers relatifs aux stupéfiants a baissé, passant de 24 à 35 pour la moyenne des 4 dernières années. Le bilan routier continu de s’améliorer de façon globale. Dans la dernière année, il y a eu 2 accidents mortels, 88 avec blessés graves ou légers et 352 faisant des dommages matériels; un total de 442 comparativement à une moyenne de 497.

Un rapport qui s’est fait attendre

Ça n’a pas été simple d’obtenir les chiffres pour 2014. Le personnel des postes de Clermont et de Baie-Saint-Paul n’y est pour rien.

C’est en janvier dernier que le Charlevoisien a amorcé  les démarches pour les obtenir. La Sûreté du Québec, à Québec, confirme d’abord un changement de procédure qui aurait été décidée au quartier général à Montréal. C’est par année financière (1er avril au 31 mars) que les chiffres seront fournis. Antérieurement, la SQ fournissait les statistiques  pour l’année civile.  

La Sûreté du Québec aussi que les comités de sécurité publique des MRC devront approuver le rapport avant qu’une copie ne soit donnée aux médias. Les vacances estivales ont aussi retardé l’arrivée du rapport.  En fait, il aura fallu emprunter plusieurs chemins pour finalement pouvoir aller cueillir les rapports à Clermont et Baie-Saint-Paul. La SQ doit revoir sa façon de communiquer ses données annuelles, dit-on aussi.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des