Présumée maltraitance d’un aîné : retour en cour le 7 juillet

Photo de Dave Kidd
Par Dave Kidd
Présumée maltraitance d’un aîné : retour en cour le 7 juillet

Au Palais de justice de La Malbaie, la présumée affaire de maltraitance envers un aîné, qui habitait une ressource intermédiaire de Saint-Urbain, est revenue devant le tribunal, ce matin.

La Couronne a remis la preuve à la Défense. En entrevue, Me Sébastien Émond mentionne que « la preuve reçue ne lui permet pas de porter de  nouvelles accusations contre l’homme arrêté en lien avec cette affaire, ni d’ouvrir un autre dossier », dit-il.

L’enquête policière suit toujours en cours. Au moins dix enquêteurs seraient affectés à cette affaire.

Jean Coutu, 53 ans de Québec, a été  arrêté le 28 mai. Il est accusé de voies de faits grave et de voies de faits causant des lésions. L’individu, incarcéré depuis sa comparution, n’était pas présent. Son  avocat le représentait. La date de son enquête sur remise en liberté a été fixée au 7 juillet.

Me Sébastien Émond a l’intention de s’opposer à sa remise en liberté. Le procureur de la Couronne a qualifié la preuve de «bonne», sans élaborer au sujet des détails.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des