Nouveau plan d’urbanisme: Baie-Saint-Paul entre dans le 21 ième siècle

Photo de Gilles Fiset
Par Gilles Fiset
Nouveau plan d’urbanisme: Baie-Saint-Paul entre dans le 21 ième siècle

Un développement plus encadré,  mieux géré et qui tient compte des réalités actuelles, voilà ce que propose le nouveau plan d’urbanisme durable de la ville de Baie-Saint-Paul.

« Moi, je pense qu’avec le plan d’urbanisme qu’on a là, on entre dans le 21e siècle », déclare le maire de Baie-Saint-Paul, Jean Fortin. « Maintenant, on a une réglementation, plus de participation à la fois du service d’urbanisme et des citoyens à différents niveaux et plus de planification pour les futurs plans de développement domiciliaire et le développement en général », ajoute-t-il.

Le nouveau plan d’aménagement, qui vient juste d’être adopté à la séance du conseil municipal du 26 février, vient remplacer l’ancien qui date de 1997 et représente une véritable mise à niveau en lien avec les réalités actuelles du développement municipal. « Il y a de nouvelles notions aujourd’hui, par exemple celle de protection de paysage, en 1998, il n’y en avait pas, ou encore les questions environnementales qui sont aussi devenues très importantes », énonce le maire Fortin.

Même s’il « est partout et doit être partout », une facette ressort particulièrement des différents points touchés par ce nouveau plan et c’est « le développement harmonieux du périmètre urbain en favorisant une certaine densité au centre du village. Cela, tout en permet aux gens qui veulent s’établir à l’extérieur du périmètre de pouvoir le faire. Baie-Saint-Paul est une municipalité qui, depuis le début des années 80, a un centre très dynamique, et on essaie de se donner des mesures pour qu’il soit attrayant », expose Jean Fortin en rappelant la place qu’occupe le secteur touristique dans la région.

Les différents intervenants affectés à la réalisation de ce nouveau plan d’aménagement travaillent depuis presque trois ans à ce guide, qui doit encore recevoir cependant son tampon de conformité avec le schéma d’aménagement de la MRC de Charlevoix d’ici le 12 juin prochain. Une procédure qui devrait normalement aller rondement étant donné la bonne collaboration des deux instances tout au long du développement du projet, selon Diane Lemire de la ville de Baie-Saint-Paul.

Plus d’encadrement, c’est plus exigeant,

Il est évident pour le maire Fortin que certains efforts seront demandés à la population pour se conformer aux normes adoptées. Cependant, il a bon espoir de faire passer la pilule avec de la collaboration et un respect des possibilités de ses concitoyens pour s’y conformer. « C’est clair, on exige plus des gens qui vont construire et qui vont s’implanter, ça c’est vrai, mais on veut l’exiger en collaboration. Je pense que les gens sont prêts à ça et on va essayer de la meilleure façon possible. L’objectif, c’est de respecter la capacité des gens de pouvoir y participer », termine le maire.

 



 

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des