Guy St-Onge partage sa passion musicale

Par 12:00 AM - 12 août 2014
Temps de lecture :

 

 

Le maire Dominic Tremblay, la préfet Claudette Simard, Patricia Deslauriers, Marc Hervieux et Guy St-Onge.

 

L’Havre musical de l’Islet, à l’Isle-aux-Coudres, a été envahi dimanche dernier en soirée par plus de mille personnes qui sont venus voir et entendre sous la pleine lune le talentueux chanteur Marc Hervieux, invité par le musicien et nouvel insulaire Guy St-Onge.

 

« C’est tellement plaisant de voir qu’on vient de redonner vie à la vraie valeur de la pointe à l’Islet » a jubilé le maire Dominic Tremblay à la fin du concert en plein air.

 

Marc Hervieux avait accepté l’offre de Guy St-Onge de venir se produire à l’île dans un décor champêtre, à l’intérieur d’un kiosque à musique, entouré de deux autres musiciens tout aussi talentueux.

 

Le chanteur Marc Hervieux a triomphé à l’Isle-aux-Coudres.

 

Les gens, par une belle soirée chaude d’été, se sont alors massés en grand nombre sur le vaste terrain, face au fleuve Saint-Laurent. On se serait cru sur les Plaines à Québec en miniature. L’agora naturelle du site est tout désignée pour la présentation de concerts d’été en soirée :

 

 « Les gens viennent voir et entendre les artistes et leur offrent une contribution volontaire en guise de cachet, a expliqué M. St-Onge, visiblement heureux de la réponse massive du public. Ils donnent ce qu’ils veulent, selon leur capacité de payer. Par cette façon de faire, tout le monde sort gagnant ».

 

Guy St-Onge vit à l’Isle-aux-Coudres depuis maintenant un an en compagnie de sa conjointe Patricia Deslauriers et de leurs trois jeunes enfants.

 

Le couple s’est porté acquéreur d’un petit complexe hôtelier à la pointe de l’Islet, doté de dix-huit motels qui ont complètement été rénovés, avec une vue magnifique sur le fleuve.

Ensemble, ils ont développé un concept original pour les gens de la région et pour les nombreux visiteurs avec la complicité d’artistes connus, le temps d’une pause musicale, tous les dimanches à 19h30 :

 

 

 « La musique m’a tout donné depuis l’âge de 10 ans et j’ai alors décidé aujourd’hui de redonner et de partager ma passion avec tous les gens qui m’entourent sur ma nouvelle terre d’adoption », a confié M. St-Onge.

 

Les concerts extérieurs ont déjà attiré la chanteuse Natalie Choquette, la violoniste Roxanne Del et la guitariste Caroline Planté qui va bientôt effectuer un retour.

 

Le quatuor à cordes Claudel ainsi que des spectacles de flamenco et de tango viendront prochainement illuminer le havre musical : « Je suis vraiment content de la réponse des gens. Le concept marche fort et ça donne le goût de poursuivre dans la même veine », a-t-il conclu avec un grand sourire.

 

Guy St-Onge est un musicien accompli qui n’a plus besoin de présentation dans l’univers musical québécois. Il a déjà occupé le poste de chef d’orchestre à l’émission télévisée Ad Lib avec Jean-Pierre Coallier et Shabada avec Grégory Charles.

 

 

Il est propriétaire du célèbre studio d’enregistrement Référence à Saint-Calixte, dans les Laurentides.

 

Il est tombé en amour avec Charlevoix et il est devenu un insulaire à part entière.

La région ne peut que sortir gagnante avec sa contribution musicale et visionnaire.

406t1927a : Le maire Dominic Tremblay, la préfet Claudette Simard, Patricia Deslauriers, Marc Hervieux et Guy St-Onge.

Partager cet article