Des dons de Desmarais aux enchères

Par Emelie Bernier 12:00 AM - 27 juin 2014
Temps de lecture :

 

(EB) Il y a près de 8 ans, Paul Desmarais père offrait une quinzaine d’appareils de conditionnement physique à la municipalité de Saint-Siméon afin que celle-ci puisse se doter d’une salle d’entraînement digne de ce nom. Le 21 juin, la municipalité de Saint-Siméon a procédé à la vente aux enchères de la majeure partie de ces équipements, faute d’avoir pu trouver un local adéquat pour les rendre disponibles à la population, comme l’explique le maire Sylvain Tremblay.

 

«Avant de vendre les équipements,  on a envoyé une lettre au directeur du Domaine Laforest, Alain Dufour. Il nous a confirmé que les appareils nous appartenaient et qu’on pouvait en faire ce qu’on voulait.

 

Ça fait 4 ans et demi qu’on travaille sur le dossier et on n’en voit pas le bout. On a investi 60 000$ dans des plans et devis. On aurait dû payer quelqu’un à temps plein pour gérer le centre, en plus des frais liés au local», de dire M. Tremblay. Il tient à préciser que 3 des appareils ont été offerts au Club de l’Âge d’or. Réjean Hébert, conseiller municipal, grand conseiller du Conseil des Chevaliers de Colomb  et employé au Domaine Laforest, a procédé à l’encan durant la vente de garage hebdomadaire, nouvel attrait municipal. 

 

« Il restait 12 appareils à vendre, on a tout vendu à des gens de Saint-Siméon, entre 100 et 150$ par appareil. La vente à l’encan a rapporté 1700$ qui seront donnés à des organismes communautaires », explique-t-il.  Les appareils étaient entreposés au dessus du centre culturel Raymond-Marie Tremblay. « Ça devenait un peu désuet », de conclure M. Hébert.

 

Partager cet article