Un rodéo de tous les records

Par 12:00 AM - 22 juin 2014
Temps de lecture :

La cinquième édition du Rodéo de Charlevoix qui a pris l’affiche le week-end dernier à l’hippodrome de la Vallée de Saint-Aimé-des-Lacs a battu tous les records en termes de participation des compétiteurs (355 cowboys) et du nombre des spectateurs et des visiteurs qui ont envahi les lieux, en particulier durant la journée de samedi.

«Nous avons même été surpris que certains cowboys en étaient à leur première visite chez nous alors j’étais sûr qu’on avait fait le tour des participants dans le monde du rodéo», a laissé entendre Sébastien Harvey à la tombée du rideau.

«J’ai même été surpris que ça sonnait pas mal anglais le dimanche avec la présence de plusieurs participants en provenance des États-Unis et même de l’Australie», a-t-il glissé du même souffle.

L’organisation a été enchantée de l’achalandage monstre durant les compétitions des bûcherons et de la démonstration des hommes forts, deux nouvelles activités complémentaires qui seront possiblement de retour l’été prochain.

Le beau soleil aidant, l’hippodrome a vécu en fin de semaine dernière ses heures de gloire, à un tel point que l’organisation planifie déjà d’agrandir les infrastructures pour les années futures, histoire de ne pas plafonner : «Notre idée est d’exporter encore davantage notre Rodéo, a avancé M. Harvey. C’est bien parti parce que nous avons encore enregistré une hausse significative du nombre de compétiteurs, de campeurs et des visiteurs ainsi que des spectateurs dans les gradins».

Le site de l’hippodrome de la Vallée a également été envahi par une foule d’enfants, accompagnés de leurs parents : «C’est ce que nous voulions au départ, le volet familial avec la présence des jeunes familles, a-t-i insisté avant de mettre la main à la pâte en démontant les grandes affiches de publicité tout autour du paddock. Nous sommes l’une des seules régions au Québec à offrir un rodéo en après-midi alors que les autres spectacles du genre sont produits en soirée ou à l’intérieur d’amphithéâtres. C’est pour cette raison que nous accueillons un plus grand nombre d’enfants dans les estrades».

M. Harvey était dans l’impossibilité de quantifier le nombre de spectateurs qui se sont déplacés à l’hippodrome pour souligner le cinquième anniversaire du Rodéo de Charlevoix.

Chose sûre, la cinquième édition a fracassé le plateau des 15 000 personnes, surtout en ce qui a trait à l’achalandage monstre durant la journée de samedi.

Partager cet article