Un coup de ciseaux de 50 ans

Par 12:00 AM - 02 juin 2014
Temps de lecture :

Julie Desmeules a récemment célébré cinquante ans de carrière en qualité de coiffeuse pour dames.

 

Mme Desmeules pourrait écrire un livre épais racontant la multitude d’anecdotes heureuses ou tristes qu’elle a entendues durant un demi-siècle :

 

«J’ai invité pour l’occasion une vingtaine de clientes qui me sont restées fidèles depuis le début et qui fréquentent encore mon salon toutes les semaines», confesse-t-elle avec un grand sourire.

 

Nicole Bouchard, première employée engagée par Julie Desmeules au commencement de sa carrière, était présente à la fête de même que Cindy Tremblay, la dernière à l’avoir secondée pendant une douzaine d’années.

 

Mme Desmeules se donne encore une décennie dans la vie active sur le marché du travail :

 

«Quand je me lance un défi, dit-elle du même souffle, j’arrive normalement à mes fins».

 

Elle a donné ses premiers coups de ciseaux au salon Nicole Dufour qui était à l’époque situé sur la rue Saint-Étienne, en haut de la bijouterie Sénéchal avant de déménager au salon Chanel, toujours au centre-ville de La Malbaie pour ensuite ouvrir son propre salon au coin de la rue Sainte-Catherine, dans le bloc appartement qui était alors la propriété de Jean-Paul Ricard.

 

Elle œuvre dans sa petite entreprise située dans le secteur de Pointe-au-Pic depuis maintenant 37 ans :

 

«Je suis toujours habitée du feu sacré de ma vocation. Le public, c’est ma drogue», achève-t-elle.

Partager cet article