L’homme recherché meurt en moto

Par 12:00 AM - 02 juin 2014
Temps de lecture :

L’homme recherché par la Sûreté du Québec, Éric Audet, est décédé au volant de sa moto cet après-midi après être entré en collision avec un fardier sur la route 381.

L’homme de 34 ans était le suspect recherché lundi par la police pour une affaire de séquestration, de voies de faits et de menace sur une femme le 30 mai. En journée, la SQ avait entamé une poursuite et mobilisé ses agents afin de bloquer les routes pour retrouver l’homme qui s’était enfuit au volant d’une Mercedes noire. C’est toutefois au volant de sa moto qu’Éric Audet a trouvé la mort.

L’accident est survenu vers 14 h 30, au km 35, près de l’entrée de la mine SITEC, sur la route 381 qui est fermée depuis à la circulation. Des enquêteurs de la SQ sont sur place afin de reconstituer la scène et établir les causes de l’accident.

 

 

Avant la collision, le motocycliste aurait eu comportement erratique. Roulant en direction du Saguenay, un automobiliste qui est arrivé sur les lieux quelques minutes après la collision explique que « le conducteur du camion était sorti, il marchait sur la route. Il y avait des pièces (de moto) un peu partout », raconte le sexagénère qui précise que le motocycliste gisait dans le fossé et que sa mort était évidente.

« Le conducteur du camion racontait qu’il avait dépassé le motocycliste quelques fois et que ce dernier l’avait redépassé, deux, trois fois », explique cet automobiliste. Après ces quelques manœuvres, la moto aurait dévié de sa voie et serait entrée en collision avec le camion.

« Le chauffeur dit qu’il a rien pus faire. Il a perdu la conduite et il a mis les freins. Il a laissé de grandes traces sur la route. Son camion a passé le garde-fou, est passé sur le bout du ponceau et est allé dans le fossé. Son chargement de bois à pas bougé ou presque. Mais la cabine était maganée », explique l’homme. « Le chauffeur était ébranlé. C’était pas très beau à voir tout ça ».

 

(Photos Gilles Fiset)

 

Le conducteur du camion a été transporté à l’hôpital de Baie-Saint-Paul pour un choc nerveux. À 19 h, la route 381 était toujours fermée à la circulation dans les deux directions.

Partager cet article