Revue annuelle Corps de cadets 1239: Fierté et émotion

Par Emelie Bernier 12:00 AM - 25 mai 2014
Temps de lecture :

 

La 60e revue annuelle du Corps de cadets 1239 a été l’occasion de souligner le talent, l’ardeur au travail et le leadership de plusieurs jeunes s’étant démarqués au cours de la dernière année. La médaille Strathcona, plus haute récompense que puisse se mériter un cadet grâce à son rendement exceptionnel et son implication, a été remise à Alexandre Godin.

 

Âgé de 16 ans, Alexandre Godin est membre du 1239 depuis 5 ans. Fils de Michelle Dufour et de Michel Godin, il a trouvé « une 2e famille » chez les cadets. « Tout le monde s’entraident, on peut compter les uns sur les autres », explique le récemment promu Adjudant-maître.  Adepte de discipline, de rigueur et d’entraide, il ne dit pas non à une carrière militaire. Au chapitre des activités du corps de cadets, il apprécie particulièrement les camps d’été. La médaille Strathcona accroché à son blason le rend visiblement très fier. «C’est une surprise, je suis très content », résume-t-il.

 

 

Rosalie Tremblay succède à Alexandre Lavoie au titre d’adjudant-chef. La première a de plus reçu le trophée Leadership, tandis que le second s’est vu remettre la médaille de la Légion royale canadienne.

 

Promue au rang d’adjudant chef, le plus haut rang chez les cadets,  Rosalie Tremblay a aussi de quoi être fière. «J’aime l’esprit de gang! On fait beaucoup de bénévolat ce que je ne ferais probablement pas autrement. On s’entraide, chacun fait sa part », résume-t-elle pour justifier sa participation aux cadets depuis bientôt 6 ans. Le rôle de l’adjudant chef en est un de leader. «On passe les messages, je développe mon leadership », ajoute Rosalie, adepte des exercices aventuriers. Si elle doit parfois se pousser pour être présente aux activités qui se tiennent tous les vendredis, elle est toujours contente d’y être. Elle succède à Alexandre Lavoie, 18 ans, qui quitte le corps à regret, décoré de la médaille de la Légion royale Canadienne. « Je prend ma retraite de cadets », rigole-t-il, l’œil encore brillant! Ses amis, l’esprit d’équipe lui manqueront. «Au début, ma mère m’a un peu obligé à venir, mais j’ai acccroché et c’est émotif de quitter. On se connaît tellement bien. Je vais revenir faire des tours, je ne suis pas décroché… », ajoute-t-il. Il est fier des compétences acquises en 6 ans. « J’ai appris tellement de nouvelles choses, j’ai développé mon leadership, je suis beaucoup moins gêné », résume-t-il.

 

 

Laurie Néron a mérité son prix Coup de cœur. Elle est ici avec Josée Godin, président du comité de soutien.

 

Le comité de soutien a tenu à remettre un prix Coup de cœur à Laurie Néron. La jeune fille, dont le père a été très malade, n’a jamais abandonné le corps de cadets. « Elle aurait pu se démoraliser, mais elle a été là tous les vendredis avec sa bonne humeur », résume la présidente du comité Josée Godin. « J’aime les cadets », justifie la récipiendaire. « Je suis gradée, je me sentais responsable et ça me changeait les idées. Ça m’a aidée à passer au travers », lance-t-elle avec un sourire qui en dit long. Son papa aussi a « passé à travers »…

 

Les récompenses

Meilleure recrue « Féminin » : Lance-caporal Samantha Pacard

Meilleur recrue « Masculin » : Lance-caporal William ouellet

Trophée « Étoile rouge » : Caporal Cédric Villeneuve

Trophée « Étoile argent » : Caporal-chef Johannie Saint-Pierre

Trophée « Esprit d’équipe » : Lance-caporal Andrew Nadeau

Trophée « Activités sportives » : Caporal Gabriel Dallaire

Trophée « Allégeance » :Caporal Francis Lapointe

Trophée « Officier de liaison-55e bataillon » : Caporal Samuel Bergeron

Trophée de l’Amicale : Caporal Émilie Girard

Trophée « Leadership» : Adjudant Rosalie Tremblay

Partager cet article