Les rivières sous surveillance

Par 12:00 AM - 17 mai 2014
Temps de lecture :

(Mise à jour 20 h ) Les précipitations importantes dans les derniers 24 heures ont contribué à augmenter le débit des rivières de Charlevoix.

À Baie-Saint-Paul, les rivière du Gouffre et du Bras sont sous surveillance. à La Malbaie, la rivière Malbaie fait l’objet d’une attention particulière des autorités civiles. En milieu de journée, le cours d’eau avait d’ailleurs entrepris du terrain au camping Au bord de la rivière.

La rivière Malbaie a atteint un débit plus important en fin de journée à près de 480 mètres cubes. En début de soirée, on observait toutefois une légère baisse du cours d’eau. À titre comparatif, et selon les données du Centre d’expertise hydrique du Québec, le niveau la rivière avait un débit de 170 mètres cubes il y a trois jours.

Des deux côtés, les services des incendies et les travaux publiques assurent la surveillance des cours d’eau, tout comme à Clermont.

La rivière Malbaie s’est invitée au camping Au bord de la rivière, évacué de ses campeurs en après-midi samedi.

La rivière Malbaie du côté de Clermont. Le refoulement dans les affluents a notamment ses effets au Parcours des Berges. La ville de Clermont assure une surveillance du cours d’eau sur son territoire.

Le pont Leclerc, à La Malbaie. Il y a trois jours, le débit était de 170 mètres cubes comparativement au près de 480 mètres cubes atteint aujourd’hui.

Cette crue des eaux n’est pas sans rappeler celle d’il y a quatre ans alors que de fortes précipitations avaient gonflé la rivière Malbaie. Le camping Au bord de la rivière avait été endommagé par un cours d’eau dont le débit avait atteint 545 mètres cubes.

Partager cet article