Troisième traversier retardé à Baie-Sainte-Catherine

Par 12:00 AM - 12 mai 2014
Temps de lecture :

L’arrivée du troisième navire à la traverse Tadoussac-Baie-Sainte-Catherine est reportée de près d’un mois. La Société des traversiers procède en effet à des travaux imprévus de réparation sur le Félix-Antoine-Savard, dont l’une des hélices a été endommagée cet hiver et nécessite des pièces de rechanges dont la livraison engendre des délais. Un imprévu qui survient alors que le Joe-Deschênes est lui aussi en retrait de la navigation pour des travaux d’entretien régulier.

L’entrée en scène du troisième navire, attendu le 4 mai, a donc été retardée et ne pourrait entrer en scène qu’à la fin mai. Actuellement, le NM Catherine-Lagardeur de Sorel est venu prêter main forte au NM Armand-Imbeau pour assurer le service 24 heures. « C’est une situation hors de notre contrôle et nous sommes bien conscient de la recrudescence de l’achalandage en cette période de l’année. Tous les efforts sont mis pour que le NM Félix-Antoine-Savard revienne le plus rapidement possible », précise la porte-parole de la STQ, Maryse Brodeur.

Trois navires devraient assurer la navette à la fin mai ou au début juin, précise-t-elle, invitant les usagers à ajuster leur plan de voyage et faire preuve de souplesse en vue du long congé de la Fête des patriotes afin notamment « d’éviter les traditionnelles périodes de pointe ». Pour information et afin de mieux prévoir vos déplacements : www.traversier.com ou le 418-235-4395.  

La traverse Tadoussac-Baie-Sainte-Catherine accueille chaque année 1,5 millions de passagers et 1,2 million de véhicules. Elle est le lien maritime de la route 138 vers la Côte-Nord.

Partager cet article