Faire autrement pour l’économie

Par 12:00 AM - 08 mai 2014
Temps de lecture :

Une centaine de personnes participaient le 7 mai au Forum socio-économique sur l’économie et l’emploi de la MRC de Charlevoix-Est et s’y sont prononcé  sur les orientations et priorités de « l’ambitieux » nouveau PALÉE.

Réunis sous le thème Rêver, innover et entreprendre, les participants se sont penchés sur les grandes orientations et les priorités du nouveau Plan d’action local pour l’économie et l’emploi (PALÉE) 2014-2018 dont le dépôt final est imminent. Un « plan stratégique d’actions » économique « ambitieux » qui compte quelques 90 actions.

« Nous avons eu une très belle journée », constatait d’entrée de jeu le président du CLD de la MRC de Charlevoix-Est et maire de Clermont, Jean-Pierre Gagnon. « Je crois qu’il y a encore énormément d’espoir dans notre MRC (pour l’économie). Aujourd’hui, c’était une bonne dose d’adrénaline pour les maires et les intervenants du CLD. »

Si les organismes et intervenants rassemblés étaient optimistes, certains ont mentionné qu’ils souhaitaient des actions rapides et dynamiques. « On va travailler dans le concret », ajoute M. Gagnon. « On a cette volonté et les projets se concrétiseront dans les prochaines années. »

La journée a débuté avec les conférences de Jean-Jacques Etcheberrigaray, directeur du Manoir Richelieu, et de l’entrepreneur Marie-Josée Lavoie de Ma boutique mon style. Les participants se sont ensuite penchés sur les cinq orientations du nouveau PALÉE et ont précisé leur vision sur la priorisation de grands projets, le pôle La Malbaie et Clermont, la diversification économique, la communication et l’animation du milieu ainsi que l’entrepreneuriat.

Quatrième PALÉE

La rédaction de ce 4e PALÉE se terminera avec les commentaires reçus lors du forum. Le directeur général du CLD-E, Guy Néron, explique que c’est la « première fois qu’on ratisse aussi large en terme de consultation depuis 1988. Nous avons rencontré beaucoup d’intervenants, d’organisations, de gens d’affaires et aussi des gens de Québec et de ministères pour savoir qu’elle est leur perception de Charlevoix-Est. »

Car en fait l’objectif est de changer la recette afin d’obtenir des résultats différents. « Il faut faire les choses autrement », ajoute M. Néron. « Ça peut laisser paraître que nous créons des attentes élevées, mais ce n’est pas le CLD qui va réaliser chacun des projets inscrits dans ce PALÉE. (…) En ouvrant aussi large et en consultant, on s’attend nous aussi au CLD à ce que les autres organisations prennent le pas avec nous. Nous voulons réussir à mettre tout le monde derrière un projet majeur. »

 

Partager cet article