Année 2013 « stable » pour le CLD de la MRC-E

Par 12:00 AM - 21 mars 2014
Temps de lecture :

Le CLD de la MRC de Charlevoix a investit 1,3 million $ en 2013, permettant la création de 65 emplois et contribuant au maintien de 284 autres. Une année dite « stable »,  notamment marquée par la construction d’infrastructures.

Le président du CLD de la MRC de Charlevoix-Est, Jean-Pierre Gagnon, constate que les activités du CLD « sont stables » et que « notre développement est en mouvement et il faut continuer à bâtir là-dessus. Nous devons diversifier notre économie, faire les choses autrement et ce n’est pas toujours facile. L’an dernier, je vous disais que le développement c’est aussi une question d’attitude. Or, quelle attitude devrions-nous adopter », questionne-t-il. Pour M. Gagnon, une « certitude » demeure : il ne « faut pas baisser les bras malgré les difficultés ».

Le nouveau PALÉE, actuellement en cours de réalisation, apportera des réponses, soutient M. Gagnon. Ce Plan d’action local pour l’économie et l’emploi (PALÉE) de cinq ans fait l’objet actuellement de consultation dans le milieu et sera validé dans le cadre d’un forum en mai prochain.

Pour en revenir au bilan des activités 2013, l’équipe du CLD a réalisé 653 interventions, dont 32 plans d’affaires et 114 recherches de financement pour des entrepreneurs locaux. Au total, les entreprises accompagnées par le CLD ont participé à des investissements totaux de 13,5 millions $ dans le conté. L’année 2013 a également été marquée par la construction d’infrastructures liées au développement économique local, tels que l’usine Fibrotek, les rénovations au quai de Pointe-au-Pic et la coopérative de Saint-Fidèle.

Dans l’ouest du comté, le CLD de la MRC de Charlevoix dévoilera pour sa part son bilan dans le cadre de son assemblée générale annuelle le 1er mai.

Plus de moyens

M. Gagnon, qui est également maire de Clermont, calcule qu’il s’est perdu 1000 emplois direct depuis 1990 dans les secteurs manufacturier et industriel de Charlevoix-Est. L’homme souhaite que le CLD dispose de davantage de « moyens » pour aider les entrepreneurs et que le conté soit « ciblé par les gouvernements dans les projets d’entreprises ». Il cite en exemple le projet de nouvelle usine de silicium FerroAlantica du groupe Espagnol Villar Mir, qui vient s’installer au Québec. « Pourquoi ce n’est pas nous qui recevons de tels projets? Nous avions le parc industriel et le port de mer pour ça », questionne M. Gagnon.

Ce dernier croit que le Comité économique formé suite à l’annonce de fermeture de l’usine General Cable pourrait mettre Charlevoix-Est sur la carte des régions hôtes. Le président du CLD souhaite également que CLD et le conseil des maires de la MRC de Charlevoix-Est unissent leurs forces et « accordent leurs violons » dans les efforts de prospection pour attirer de nouvelles entreprises sur le territoire.

 

Partager cet article