Noël et Rêves d’automne séduisent

Par Emelie Bernier 12:00 AM - 20 mars 2014
Temps de lecture :


Le Marché de

20 000 personnes ont participé à l’une ou l’autre des activités de la programmation du Festival Rêves d’automne cette année, un record de tous les temps pour l’événement dont l’achalandage n’avait jamais dépassé les 17 000 visiteurs.


«C’est un record de tous les temps.  Les 10 jours de beaux temps ont aidé. Les choix faits suite à l’exercice de vision stratégique portent leurs fruits, comme  le fait d’avoir fermé la rue 2 jours, et d’avoir recentrer l’événement et les énergies à Baie-Saint-Paul. On a eu une augmentation de la vente des laissez passer et fait plus de vente d’œuvres d’art, avec la rue Saint Joseph », résume Cathy Martin, directrice de la COFEC.



L’événement fait toutefois un déficit d’un peu plus de 15 000$. «C’est un déficit programmé, on a un petit coussin de sécurité et il faut piger dedans pour rester dans les normes. On a aussi investi et on a déménagé, ce qui représente certains frais. Ce n’est absolument pas alarmant » explique Mme Martin. 82% de  la clientèle de Rêves d’automne était constituée de visiteurs de l’extérieur, dont 57% sont demeurés sur place pour au moins une nuitée. « Ce sont des chiffres révélateurs et intéressants. On aimerait aussi attirer davantage la clientèle locale », ajoute Cathy Martin. Les retombées économique du festival sont estimés à 1, 6 millions$.


Les 29 kiosques et quelque 40 exposants du marché de Noël de Baie-Saint-Paul ont aussi fait mouche, accueillant 12 000$, selon les estimations. Les retombées économiques directes de l’événement pour la région se chiffre à au-delà de 300 000$.


Le Marché de Noël a pour sa part connu un déficit de 3000$ sur un budget d’opération de 60 000$ couplé à 10 000$ d’investissement promotionnel. Les ventes des exposants se chiffrent à 95 000$.

Partager cet article