Le Fabuleux butin de Céccile Pépin: vidéos et réussite scolaire

Par 12:00 AM - 07 mars 2014
Temps de lecture :

 

Qu’ont en commun le personnage de capsule vidéo Céccile Pépin et la réussite scolaire au Centre d’études collégiales en Charlevoix (CÉCC)? Tout un monde. Désormais, au gré de capsules vidéo et de scénarios étudiants, le Fabuleux butin de Céccile Pépin invite les étudiants au rire et à l’étude. 

Depuis un an, le projet pédagogique de Céccile Pépin a permis de concilier réussite et esthétique. Un « regard poétique sur ce milieu d’études extraordinaire qu’est le CÉCC », inspiré par l’univers du cinéaste Jean-Pierre Jeunet et de son Fabuleux destin d’Amélie Poulin. Des capsules dans lesquelles les problématiques de réussite scolaire deviennent ludiques.

« Céccile est un personnage à la réussites scolaire facile qui va décider, à l’image d’Amélie Poulin, d’aider son prochain », résume la professeure de français, Nadya Murray. Un projet a lequel s’est lié Patrice Gagnon et sa Cité créative. Du coup, des scénarios écrits par des étudiants dans le cadre du cours de français adapté se retrouve dans l’œil de la caméra pour traiter de façon ludique les problématiques de réussite scolaire que sont par exemple la procrastination, le stress, les méthodes de travail, etc.

Deux capsules vidéos de quelque six minutes chacune ont été réalisés jusqu’à maintenant avec un résultat probant, soutenu par Audrey Harvey dans le rôle de Céccile Pépin et comptant également sur des étudiants et des enseignants comme autre comédiens.

« Nous avons tenté de recréer le visuel d’Amélie Poulin, avec des plans rapprochés par exemple. C’est une approche à la fois absurde et inspirante. J’ai aimé me plonger dans cette joyeuse folie », souligne Patrice Gagnon.

Les capsules sont à voir au www.ceccharlevoix.qc.ca/services-aux-etudiants/Capsules-video/ . La seconde capsule sur la procrastination a été écrite par les étudiantes en éducation spécialisée, Marie-Noëlle Bouchard et Gabrielle Lévesque. Pour le CÉCC, ce projet visant à améliorer la réussite scolaire des étudiants est d’environ 5000 $ et pourrait faire des petits. Car d’autres capsules sont à venir et la formule pourrait être exportable. Le CÉCC se fait d’ailleurs une fierté d’avoir un taux de réussite chez ses élèves de 94 % en date de décembre 2012 et de mai 2013 et compte poursuivre ses efforts.

 

 

Partager cet article