Budget « de transition » aux Éboulements

Par Emelie Bernier 12:00 AM - 30 janvier 2014
Temps de lecture :


Le premier budget du nouveau conseil de ville des Éboulements est qualifié de conservateur par le maire Pierre Tremblay, qui en est à ses premières armes en politique municipale. Une légère hausse du taux de taxe foncière attend les contribuables, soit 2, 86%. Le taux de taxe passe donc de 0, 70$ à  0, 72$ le 100$ d’évaluation.


Des baisses de tarifs pour les services d’aqueduc, d’égout et de gestion des matières résiduelles tempèrent toutefois cette hausse.  

«Je calcule que l’augmentation est raisonnable et n’étouffe pas les citoyens. Ce ne sera pas une année de grands projets d’immobilisations, mais une année de transition », explique le maire Tremblay. Pour 2014, le budget total, équilibré, se chiffre à 2 173 009$ comparativement à 2 235 221$ en 2013.


Comme ailleurs, le budget de la municipalité est affecté par la baisse des montants compensatoires remis pour la TVQ, un manque à gagner de près de 65 000$. «Heureusement, on a augmenté notre valeur imposable et ça a compensé en partie, mais il faut suivre l’indice du coût de la vie et suivre les échelons salariaux des employés. La hausse était inévitable », justifie le maire, le dernier à présenter son budget 2014.

Pour une résidence desservie évaluée à 160 000$ et située dans le secteur des Éboulements, la taxe foncière passe ainsi de 1822$ à 1846$. Pour le secteur Saint-Joseph-de-la-Rive, le propriétaire d’une résidence similaire devra quant à lui défrayer 2213$, comparativement à 2184$ en 2013.


La municipalité caresse quand même quelques projets en 2014  dont l’acquisition et le dézonage d’un terrain pour agrandir l’espace disponible au garage municipal. Les sommes restantes au Pacte rural iront à la construction d’abris aux deux haltes routières de la municipalité et à l’ajout de toilettes à celle de la route du Port. « On se prépare pour 2015. Un de nos objectifs est bien sûr de recruter des jeunes familles et de leur offrir un milieu de vie intéressant », dit le maire Tremblay, qui  se réjouit de constater que la population des Éboulements ne cesse de croître. «On compte 104 personnes de plus qu’en 2008. La valeur foncière atteint maintenant  196 450 100$.La  valeur imposable a augmenté de 9 millions entre 2012 et 2013», résume-t-il.

Partager cet article