L’avocat et ancien Lieutenant-Gouverneur, Martial Asselin, est décédé

Par manic_admin_site
L’avocat et ancien Lieutenant-Gouverneur, Martial Asselin, est décédé

Le malbéen Martial Asselin, ancien Lieutenant-Gouverneur de la province de Québec et reconnu pour ses nombreux engagements politiques locaux et nationaux, est décédé le 25 janvier. Il avait 89 ans.

Dans un texte que nous publions dans le courrier des lecteurs, l’historien et président de la Société d’histoire de Charlevoix, Serge Gauthier, rappelle le riche parcours de l’avocat charlevoisien né le 3 février 1924 à La Malbaie et fils d’électricien.

Élu pour la première fois député fédéral de Charlevoix en 1958 sous la bannière du parti progressiste-conservateur, M. Asselin sera ministre des Forêts. Il siègera par la suite dans l’opposition face aux Libéraux de Pierre-Elliot Trudeau et survivra à la vague libérale de 1968.

L’homme, qui sera nommé sénateur conservateur en 1970 par Pierre-Elliot Trudeau, sera éprouvé par les décès de sa femme et de deux de ses enfants dans l’incendie de la demeure familiale malbéenne en 1969. Ministre d’État chargé de l’Agence canadienne de développement international et de la francophonie (1979), il sera vice-président du Sénat canadien (1984) et sera nommé Lieutenant-Gouverneur de la province de Québec (1990 à 1996).

En plus de ses engagements politiques nationaux, rappelons que M. Asselin a pratiqué le droit dans sa ville natale et a été maire de La Malbaie (1957 à 1963). « Ses fonctions importantes ne l’ont pas empêché de s’impliquer dans la région », rappelle Serge Gauthier, citant ses engagements dans le Club Lions Clermont-La Malbaie-Pointe-au-Pic et au Domaine Forget, dont il fut le président du conseil d’administration.

(Bas de photo) Martial Asselin, 1924-2013 (Photo datant de 1989, Collection de la Société d’histoire de Charlevoix).

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des