Économie d'énergie: un projet collectif est nécessaire

Par manic_admin_site

L’économie d’énergie et le développement durable sont très à la mode ces temps-ci. Malheureusement, ce n’est pas toute la population qui comprend bien l’importance de ces enjeux. C’est pourquoi la présidente-directrice générale de l’Agence de l’efficacité énergétique du Québec, Luce Asselin, croit qu’il faut développer un projet collectif afin que les gens changent leurs comportements et développent des réflexes plus écologiques.

Mme Asselin, qui est originaire de La Malbaie, était la conférencière pour le déjeuner de la Chambre de commerce. « Nous coordonnons nos actions pour que les gens consomment de façon responsable, a-t-elle lancé devant une quarantaine de gens d’affaires réunis mardi à l’Auberge l’Estampilles. Nous avons réussi à changer nos comportements pour le recyclage, nous sommes capables de le faire pour l’efficacité énergétique. Soyez audacieux et ayez des idées!»

En ce qui concerne les sources d’énergie, Mme Asselin croit qu’il faut les diversifier. « Oui il faut continuer de développer l’hydroélectricité, mais il faut le faire intelligemment et regarder les solutions alternatives comme l’énergie solaire, hydrogène et la biomasse, qui sont aussi des énergies propres.»

Le Centre de santé et des services sociaux de Charlevoix a d’ailleurs effectué une étude de faisabilité pour savoir s’il était possible de chauffer l’hôpital de Baie-Saint-Paul à la biomasse. Il a bénéficié de l’aide de l’Agence. « Avec la construction du nouvel hôpital, ce serait une belle opportunité pour eux», a commenté Mme Asselin. La biomasse est une matière nouvelle, nous devons voir quelles sont les meilleures façons de faire. Charlevoix est bien positionné pour favoriser l’efficacité énergétique notamment avec des projets comme celui du CSSSC, de la laiterie Charlevoix et des Serres Lacoste.»

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des