Nouveau départ pour La Marée

Par 12:00 AM - 08 avril 2011
Temps de lecture :

 Si les dernières années ont été difficiles pour La Marée, le regroupement de parents et amis de la personne atteinte de maladie mentale s’offre un nouveau départ avec un nouveau directeur et des projets pleins les tiroirs.

L’organisme communautaire, présent dans le milieu depuis plusieurs années, sort d’une période pénible marquée par une ambiance de travail difficile et une importante rotation de personnel. Mais le vent à tourné. Depuis janvier dernier, le conseil d’administration et la jeune équipe d’intervenants comptent sur un nouveau directeur avec Paul-André Giguère. Cet ancien cadre de l’Institut Robert-Giffard, installé dans Charlevoix depuis 5 ans, a interrompu sa retraite pour mettre l’épaule à la roue. « À la demande de l’Agence de santé et de services sociaux, nous avons fait un plan de redressement afin de disposer adéquatement des surplus budgétaires des dernières années. Nous avons de beaux projets, dont celui des conférences sur les TDAH (voir autre texte). Nous procéderons aussi à une étude de besoins. Il est important que les gens sachent qu’ils peuvent avoir confiance en nous et que nous sommes entrain de mettre sur pied une petite équipe pour bien répondre à leurs besoins », de souligner M. Giguère.

L’organisme, qui compte 200 membres et gère un budget annuel de 250 000 à 300 000 $, est la seule ressource locale dédiée à l’entourage des personnes atteintes de maladie mentale. Ses services, confidentiels et gratuits, vont de l’intervention psychosociale aux groupes d’entraide en passant par le répit-dépannage, le soutien téléphonique, les activités sociales, la Petite Marée pour les 6 à 17 ans ainsi que les activités sociales et de formation. Actuellement, deux intervenantes sont en poste, mais l’organisme cherche à recruter deux autres personnes de plus. « Notre équipe est jeune, c’est pourquoi nous aimerions recruter des conseillers cliniques expérimentés. Peut-être des retraités qui, comme moi, auraient de 14 à 20 h à offrir chaque semaine afin de nous faire profiter de leur expertise? », d’inviter M. Giguère. La population peut également suivre les activités de La Marée en surveillant les capsules d’information publiées régulièrement dans nos pages.

Partager cet article