Une microcentrale pour alimenter l’auberge du Ravage

Par 12:00 AM - 13 mai 2009
Temps de lecture :

On ne pourra pas accuser la pourvoirie du Lac Moreau de ne pas faire d’efforts pour l’environnement. L’aménagement d’une microcentrale hydroélectrique au coût de 350 000 $ aura des impacts positifs.

Le propriétaire Jacquelin Tremblay a investi 350 000 $ pour construire une microcentrale hydroélectrique de 50 kilowatts en plein cœur des bois, entre les parcs nationaux des Hautes-Gorges et des Grands-Jardins. Elle alimente la prestigieuse auberge du Ravage, établissement 5 étoiles, qui fait la fierté de la pourvoirie.

Ce changement de type de production d’électricité permettra de réduire les besoins en carburant diesel de 95 %, en plus de diminuer les risques occasionnés par le transport. La conversion amène aussi une diminution de 300 tonnes d’émission de CO2 par année, en plus de l’élimination totale des émissions de gaz à effet de serre ainsi que du bruit émis par le fonctionnement des génératrices.

L’installation de panneaux solaires aux neuf chalets de la pourvoirie réduit également la consommation de gaz propane à la hauteur de 75 %.
La pourvoirie du Lac Moreau couvre une superficie de 81,9 kilomètres carrés où sont répartis 32 lacs et 9 kilomètres de rivière. L’auberge du Ravage, incendiée en décembre 2001, a été reconstruite au coût de 2,4 millions $ l’année suivante et offre 12 chambres luxueuses et de la haute gastronomie.

Une salle de conférence, un sauna finlandais, une salle de conditionnement physique, une table gastronomique, des activités de chasse et de pêche, de la villégiature, du vélo de montagne, de la motoneige, etc., sont autant d’offres faites à cette pourvoirie.

L’auberge a été couronnée lors des Grands Prix du tourisme québécois dans la catégorie tourisme durable. La pourvoirie a également été lauréat national des Grands Prix du tourisme, prix spécial du Jury, toutes catégories confondues en 1998 et plus récemment le lauréat national Or des Grands Prix du tourisme hébergement pourvoirie en 2006.

Partager cet article