Un oenologue réputé visite Charlevoix

Par 12:00 AM - 04 mai 2009
Temps de lecture :

Les Grands Chais de France produisent chaque année 32 millions de caisses de bouteilles, pour un chiffre d’affaires de 780 millions d’euros. Ils exportent dans 160 pays, 10 000 produits différents, dont 200 000 caisses au Québec. Leur œnologue en chef, Bruno Kessler, a fait un saut au Québec récemment, sans manquer de s’arrêter à Baie-Saint-Paul.

C’est à l’initiative de la maison François Fréchette et son représentant Normand Boudreault que la chose a pu se réaliser. «Ce genre de voyage nous permet de connaître un peu mieux le marché», admet M. Kessler, avant de s’adresser à une vingtaine d’amateurs venus l’entendre.

Il faut dire que Les Grands Chais de France ont une philosophie qui tend à se rapprocher du terroir. «Nous remontons très loin en amont. La moitié de ce qu’on vend, nous le vinifions», dit M. Kessler, dont l’entreprise familiale existe depuis 30 ans.

«Nous avons toujours essayé de démocratiser le vin, d’en faire quelque chose d’abordable», indique M. Kessler, étonné par la richesse du choix de vins au Québec. M. Kessler et son équipe ont visité l’école d’hôtellerie du Québec et le Salon des saveurs du Saguenay, avec un arrêt dans Charlevoix entre les deux.

Partager cet article