Guy Laliberté investit au Massif

Par 12:00 AM - 04 mai 2009
Temps de lecture :

Le propriétaire du Cirque du Soleil Guy Laliberté se porte acquéreur de 10 % du capital-actions dans le projet de développement du Massif. L’investissement privé s’élève à 10 millions $ pour l’homme d’affaire et ami de longue de Daniel Gauthier.

L’annonce a été faite lundi matin à Québec alors que Daniel Gauthier présentait ce nouvel investisseur, renouant du coup avec un ami de longue date puisque les deux hommes ont participé ensemble à la fondation du Cirque du Soleil dans les années 1980.

Guy Laliberté explique qu’au-delà « de l’aspect économique », cet investissement est « une occasion de contribuer à un projet d’avant-garde qui fera sa marque à l’échelle internationale ». Selon lui, le projet du Massif se différencie par son approche créative. « Je souhaite faire des investissements privés dans des entreprises québécoises et canadiennes porteuses. L’aspect innovateur en fait un projet porteur qui n’a, selon moi, pas de comparable en tourisme au Québec et ailleurs. Je suis aussi très heureux de retrouver professionnellement mon ami et complice Daniel Gauthier », a souligné M. Laliberté, rejoint par les valeurs de développement durable véhiculé dans ce projet.

L’amitié entre les deux hommes d’affaires date de la Fête foraine et des Échassiers dans les années 1980 à Baie-Saint-Paul. Rappelant qu’ils ont fait ensemble de « grandes réalisations », Daniel Gauthier a confié qu’il était certain qu’après son départ du Cirque en 2001 « nos chemins se croiseraient à nouveau. C’est maintenant chose faite. »  Il précise aussi que « Guy a des valeurs qui se comparent à celles du Massif de Charlevoix qui est aussi un projet avec une vision de développement durable. Ce n’est certes pas un hasard si la vie nous réunit à nouveau sur des thèmes qui prennent pour nous de plus en plus d’importance. »

Acquis par Daniel Gauthier en 2002, le Massif de Petite-Rivière-Saint-François est aujourd’hui au cœur du projet de développement touristique de 230 millions $. Les premiers travaux viennent de commencer et battront leur plein jusqu’en 2013, notamment à Baie-Saint-Paul et Petite-Rivière-Saint-François. Hôtel et hébergement, train touristique, salle multifonctionnelle sont notamment inscrits au menu du projet.

« La région nous a vus naître en quelque sorte. Ce n’est peut-être pas étranger à notre envie d’y investir », de souligner M. Gauthier.

Partager cet article