Le Domaine Forget dévoile une programmation… lumineuse!

Photo de Emelie Bernier
Par Emelie Bernier
Le Domaine Forget dévoile une programmation… lumineuse!

C’est mardi dernier qu’avait lieu le traditionnel lancement de la programmation du Festival International du Domaine Forget, événement annuel attendu des mélomanes charlevoisiens comme québécois.
Cette année encore, l’équipe de direction artistique compose de Guy Carmichael et d’Édith Allaire propose une saison sous le signe de la diversité.

Ce sera aussi une année de fête, avec une journée soulignant les 30 ans du stage de guitare du Domaine Forget, des concerts en hommage à Mendelssohn et Haydn, et le passage exceptionnel des musiciens venus des tous les coins du continent de l’Orchestre des jeunes des Amériques.
« Créer une programmation pour le Domaine est toujours un plaisir, car il n’y a pas de limite! Cette année, même si nous avons de nombreux concerts consacrés à des  répertoires moins connus, nous avons choisi d’offrir du répertoire un peu plus standard, notamment avec des pi`ces comme La truite de Schubert, que les gens aimeront réentendre ou la Symphonie du Nouveau Monde de Dvorak », explique le directeur artistique. Il est très fier de pouvoir annoncer la venue du « YOA » Youth Orchestra of Americas. «  Ce sera un belle fin de semaine,. avec plus de 75 jeunes du Pérou, de la Bolivie, du Chili, des États-Unis… C’est quelque chose qui nous touche, qui rejoint la mission du Domaine », constate-t-il.

Le Domaine cherche d’ailleurs des familles qui seraient prête à accueillir pour quelques nuits les jeunes musiciens.

Les Violons du Roy et leur chef bernard Labadie ouvriront le Festival encore cette année. Du 20 juin au 5 septembre, le Domaine sera le rendez-vous des amoureux de musique et de danse.

De grands noms du jazz viendront faire leur tour au Domaine cet été, dont la grande Patricia Barber et le guitariste Al Di Meola. Le contrebassiste Renaud Garcia-Fons réiterera l’envoûtement du Festival international de Jazz de Montréal l’an dernier le 13 août.

La fête champêtre accueillera de nouveau les joyeux sbires de La Trouelle Orkestra, le 26 juillet. 

Pour la première fois, les enfants auront droit à leur concert cette année. En matinée le 5 juillet, le réputé guitariste brésilien Celso Machado  entraînera les petits dans un voyage tout en sons au cœur de l’amazonie. La veille, c’est aux grands qu’il offrira sa volubile guitare, au terme d’une soirée consacrée à cet instrument dont on célèbre en grand les 30 ans dans l’antre du Domaine Forget le 4 juillet.
La danse revient cette année avec un spectacle des Ballets jazz de Montréal et un second de la compagnie d’Harold Rhéaume, de Québec, Le fils d’Adrien danse.
À noter, le retour du stage de musique moderne et de ses professeurs acclamés, Lorraine Vaillancourt et les mebres du Nouvel ensemble moderne qui reprendront leurs droits sur le Domaine après une interruption forcée d’un an.
Ginette Gauthier est heureuse de cette programmation qui, selon elle, « plaira  à tous les goûts ». « il n’y a pas de raison de se priver, cette année. Les abonnements sont une valeur sûre, car il y a vraiment des concerts et des événements qui toucheront aux intérêts les plus variés. Nous visons un 3% ou un 4 % d’augmentation, car nous croyons que les gens auront envie de sortir de Québec après l’été qu’ils y ont passé en 2008», résume, confiante, la directrice.
La programmation complète du Festival est en ligne au www.domaineforget.com et la brochure sera disponible sous peu un peu partout dans la région.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires