Les Éboulements stoppe le développement domiciliaire

Par 12:00 AM - 13 avril 2009
Temps de lecture :

La municipalité interdit par règlement toute nouvelle rue, privée ou publique, sur son territoire, une mesure qui par le fait même freine tout développement domiciliaire.

C’est le biais d’un règlement de contrôle intérimaire que la municipalité pose ce geste, RCI adopté lundi lors d’une séance du conseil municipal. La durée est indéterminée, «jusqu’à temps que nous ayons terminé notre réflexion globale sur la question», avertit le maire Bertrand Bouchard.

«Nous avons actuellement des promoteurs et on dit que c’est assez. On ne veut pas que ça devienne anarchique, qu’on perde le contrôle», explique le maire Bouchard, qui ne cache pas qu’au moins trois promoteurs ont déposé des plans au conseil municipal.

«Nous avons trois développements actuellement. On pense que ça suffit même si tous vont bien dans la vente», ajoute-t-il. Le rang Sainte-Catherine (50 % de vendu), à la sortie du village (10 %) et le Domaine de la Seigneurie (65 %) offrent encore de nombreux terrains capables de répondre à la demande.

«La décision appartiendra au prochain conseil», termine M. Bouchard, qui de toute évidence n’a pas l’intention de presser une orientation en la matière. Bref, pour se construire aux Éboulements dans les prochains mois, soit il faut le faire dans l’un des trois développements connus, soit il faut posséder une emprise sur une route existante.

Partager cet article