Baie-Saint-Paul devient village-relais

Par 12:00 AM - 06 avril 2009
Temps de lecture :

Après Saint-Siméon, Baie-Saint-Paul obtient le statut de village-relais, devenant du coup une plaque tournante de la circulation routière et touristique. Au total, 19 établissements ont signé un engagement de cinq ans pour offrir une trentaine de services.

 «Ça va nous permettre d’aller plus loin dans nos services de proximité, mais aussi pour les touristes», a dit le maire Jean Fortin, lors de l’annonce officielle. La candidature avait déposé sa candidature en décembre 2008. Transports Québec a accepté celle-ci récemment, la 15e au Québec.
L’obligation d’assurer des services de base au moins comparables à ce qu’on retrouve en ville est le principal avantage pour les visiteurs.

Restauration, distribution d’essence, dépannage mécanique et hébergement en font partie tout comme les guichets automatiques, téléphone public, lieu d’accueil en cas d’urgence et installations sanitaires. Bref, des services disponibles 24 heures sur 24, toute la saison.

Transports Québec a versé 40 000 $ pour financer l’étude d’implantation. Ils fourniront aussi les panneaux routiers (voir photo) et un panneau informatif installé au Centre commercial le Village, où sera construit un aménagement paysager. En tout, le projet est évalué entre 50 000 $ et 60 000 $. La facture pour Baie-Saint-Paul s’élèvera à 5 000 $.

Dix-sept autres municipalités sont en démarche d’accréditation. À terme, Transports Québec aimerait en compter 45, ce qui permettrait de créer un réseau et d’en faire la promotion.

Partager cet article